Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 octobre 2014 4 23 /10 /octobre /2014 10:33

 

 

Salut,

 

Il a quelques temps, j'ai fêté mon anniversaire. (Vie de fou!)

 

Comme d'hab', même si je ne suis pas une grande fan des anniversaires, histoire de marquer le coup - et de faire une soirée en mode " c'est la rentrée" - j'ai organisé un ptit truc à la maison.

 

Bon, ça a un peu dégénéré au niveau "ptit truc" ... En fait, y'avait pas moins de 25 personnes dans mon salon ... Heureusement pour moi, pour nous et pour la pérénité de ma boom, mon connard de voisin du dessous avait eu la magnifique idée de partir en week-end !

 

Parce que bon, vu qu'il monte quand on fait un simple repas à 5 personnes, parce que le plafond de sa chambre, c'est le parquet de notre salon et ça le soule d'entendre des pas et des chaises qui bougent ... Voilà voilà ... (J'ai-pas-30ans-et-je-suis-déjà-un-jeune-vieux-con-qui-n'a-pas-de-vie-à-part-lire-des-comics-me-déguiser-en-héros-Marvel-et-faire-mes-courses-à-Monop'-avec-un-caddie-de-vieux.) Là, je pense que s'il avait été là, on aurait vu débarquer le GIGN...

 

Bref, j'ai fait une soirée d'anniversaire.

 

Qui dit anniversaire, dit cadeau. Bon, perso, je m'en foutais que les gens viennent avec des cadeaux - je voulais surtout les voir, car pour certains, ça faisait un ptit temps qu'on s'était pas vu.


Mais, j'ai des potes adorables ( ou pas ) et j'ai été plus que gâtée :

 

- Du champagne

- Un bon pour un hammam + soins

- Un jeu de société trop bien

- Deux BD coquinettes-soft sur la vie d'un ptit canard sextoy

- Un magnifique bracelet

- Une plante

- Des fleurs

- 6 litres de punch et 250 samoussas pour mon buffet dinatoire (miam)

- Des livres

- des ptites babioles

- Et ... et ... : une Bible et un gode.

 

Vous ai-je précisé que j'ai eu 33 ans ? Voyez-vous donc le rapport de cet âge avec les derniers cadeaux reçus ? Nan ? Moi non plus.

 

Alors, la Bible ok, genre j'ai 33 ans, l'âge du Christ , waouh, trop original!

 

Du coup, sur le papier cadeau de la Bible, un petit mot était noté " parce que tu vas beaucoup entendre parler de lui cette année" ... C'est à dire que j'ai pas attendu d'avoir 33 ans pour en entendre parler ... Bref.

 

C'est ça aussi avec les nouveaux amis. Tu fais des soirées, tu bois des coups, tout ça, mais finalement on ne se connait pas vraiment...

Parce que bon, même si je me considère " sans religion", j'ai été bercée par la religion catholique pour cause de grand-mère maternelle catho pratiquante et pis même, même si je ne suis absolument pas croyante, je considère la Bible, au même titre que le Coran et la Torah, comme livre sacré - du moins quelque chose qu'on n'offre pas dans une soirée arrosée à une fille déjà pompette (moi) qui a les doigts qui collent parce que son trentième verre de punch est trop rempli et que ça coule ... Niveau respect, on a vu mieux. Non ? Vous trouvez que je suis réac?

 

Quant à l'autre cadeau, qui accompagnait la Bible... Quand je l'ai pris dans le sac, elle m'a dit "ouvre-le en deuxième", et vu la forme de la boîte - un rectangle assez fin et plutôt léger, j'ai sorti " j'espère que c'est pas un gode!" lol.

 

Sur le papier cadeau, il y avait noté " les voies du seigneur sont impénétrables" - Je me suis dit qu'on touchait le fond ...

J'ai donc ouvert le cadeau et découvert un horrible truc rose avec j'sais pas combien de fonctions - horrible.


Et j'vous laisse deviner la gueule de mon mec quand il a vu ça ... Et la gueule des autres invités (genre ma belle-soeur et mon beau-frère) et la mienne surtout, en mode sourire crispé, ouais trop bien, merci, j'comprend pas pourquoi tu m'offres ça mais bon c'est pas grave! Pump it up, je vais me resservir du punch ! ( que je vais touiller avec mon nouveau vibro, non j'rigole! ^^)

 

Ma pote ( et son Insipide de mec ) semblait très fière d'elle et de l'originalité de son idée de cadeau... Heureux sont les imbéciles, comme disait l'autre.

 

Oui, en fait, voilà, j'suis hypra remontée.

 

Non pas parce que j'suis une sainte-nitouche so choking par un gode. Parce que le jour où je voudrais un gode, je m'en achèterai un moi-même comme une grande.

 

Parce que si elle voulait faire un ptit clin d'oeil sexy, un ptit canard aurait suffit - et ça m'aurait fait rire . En tous cas, plus que ce monstre avec petit lapin en excroissance, je vous laisse deviner pour quel usage ....

 

Parce que offrir ça à une meuf de 30 ans passés, en couple et vivant maritalement depuis plus de 3 ans avec son mec, ben j'trouve ça bof... A 25 ans, pour mes Catherinettes, j'aurai trouvé ça drôle - là j'ai trouvé ça nul.

 

Parce que, enfin et surtout, la joie de recevoir un cadeau dépend vraiment de la personne qui te l'offre ....

Et qu'avec cette fille, ça fait un moment que nous nous sommes éloignées...

 

A cause de son Insipide, son inutile petit copain qui n'est pas capable de la laisser seule 3 secondes, qui s'inscruste à TOUTES nos soirées filles - même quand on précise dans le mail " Hey, les filles on se fait une soirée girls!" - Ce mec qui donc se tape l'inscruste et ne sert finalement à rien. Il passe la soirée, collé à elle, en la tenant par la main de peur qu'elle s'envole et ne décroche pas un mot ... l'Insipide quoi ...  Bref.

Quand on s'est connu, c'était la fille ultra-indépendante , tout ça tout ça ... Et là. La grosse déconvenue, quoi.

Parce qu'elle ne lui dit pas non quand il l'accompagne de peur qu'il lui fasse une scène ... Salut meuf, la prochaine étape c'est quoi, la burka ?

 

Bon, après pour mon anniv' c'était normal qu'elle vienne accompagnée mais bon ...

 

Bref.

 

Comme ça m'avait quand même un peu contrarié ... Je lui ai envoyé un mail pour lui dire un peu mon ressenti. Déjà que nous avons des rapports bofs, j'préférais "dire les choses" ...

Mais quelle idée j'ai eu ! J'oubliais la sacro-sainte règle du "on ne critique pas les cadeaux" ... bon. Certes, là je critiquais un peu mais c'est surtout que c'est quoi c'te blague de la Bible et du gode meuf ?! ^^ Imagine j'étais catho pratiquante ? Ou Musulmane ? Ou Juive ? Ou Raëlienne ?

 

Et le gode ...

 

Bref, j'ai fait un mail, sympa et pas du tout accusateur mais en lui expliquant que quand j'avais quelque chose sur le coeur, il fallait que je le dise. Que je préfèrais la voie électronique car je me connais et quand quelque chose me soule, j'ai tendance à m'enflammer et en plus, je n'avais absolument aucune envie de devoir m'expliquer avec elle en présence de l'Insipide. ( oui, parce que même en pause déjeuner c'est mort, il est toujours là - la seule activité qu'elle fait en dehors du taf, du sport de raquette, c'est aussi avec lui ... Et ils vivent ensemble ... moi franchement, au bout d'un moment je péterais un câble en mode " tu me bouffes mon pollen mec"!)

 

Bref, elle m'a répondu un pauv' mail laconique disant que c'était de l'humour tout ça tout ça ... Que de toutes façons, on ne se connaissait finalement pas. Que quand on s'était connu, il y a un an et demi, elle venait de débarquer dans notre ville et qu'elle connaissait personne et qu'elle pensait que nous deux se pourrait être le début d'une amitié sympa mais que visiblement, des amis j'en avais déjà plein, donc elle comprenait que ne je ne veuille pas m'en faire de nouveaux ...

 

Nul.

 

Rien à voir avec la choucroute.

 

Ca m'a encore plus énervée et fait de la peine ... car ce n'est pas notre amitié que je remettais en question mais ses goûts pourris ès cadeaux (entre autres ... rapport à l'Insipide) ... Bref.

 

 

Ambiance.

 

On s'est revu depuis. Repas entre filles, sans l'Insipide car l'Insipide avait une soirée avec ses potes. Et tout s'est passé comme si de rien n'était...

 

C'est moche.

 

Parce qu'à la base c'est une fille sympa. Mais depuis qu'elle est avec son looser ( c'est vraiment un looser ) elle est complètement bridée. Et biensûr, on ne peut rien dire. Sinon, elle s'énerve.

De toutes façons, elle s'énerve pour tout. Contre tout. J'pense qu'elle nous fait un petit burn out ... je devrais lui refiler mon gode ça la détendrait ...

 

N'allez pas m'imaginer méchante. Je suis toujours là pour aider les gens ... quand ils veulent être aider.

Parce que là, dès qu'on essaie (dans notre groupe de filles, on a toutes essayé) de lui  parler ou quoi ... elle se braque... Donc au bout d'un moment t'en as marre.

 

Voilà.

 

Sinon, j'ai passé une bonne soirée d'anniversaire.

 

Et mon nouveau gode est en haut de l'étagère du couloir de l'entrée, en mode déco décalée.

 

Faudra juste que je pense à le virer si ma mère passe bientôt

 


 


 


 


 


 


 

 


 


 

 

 


 



 


Repost 0
Published by evalabrunette - dans Bulle de Brunette
commenter cet article
29 septembre 2014 1 29 /09 /septembre /2014 14:39

Il y a 10 millions d'années quelques temps, à l'occasion du xème (je ne sais plus) commentaire sur mon blog, j'avais proposé à un blogueur de choisir un sujet de note à venir.

 

Celui-ci m'a fait deux propositions, me demandant de choisir. Comme je sais qu'il a une certaine préférence pour l'un des deux sujets - c'est de celui-ci dont il sera question aujourd'hui:

 

"Porter des bas lors d'un premier rendez-vous avec un mec. Pour ou contre?" (vous avez trois heures)

 

Alors, on va dire que je vais parler de moi. Moi, qui ne porte jamais de bas.

Enfin, qui n'en porte plus.


J'en ai porté dans ma prime jeunesse, des auto-fixants (les porte-jarretelles c'est galère, on va pas se mentir) , car je trouvais ça hyper pratique pour aller faire pipi.

 

Bon, par contre, j'avoue, l'hiver quand il fait bien froid, tu te peles bien les miches ...


Mais je trouvais ça plus joli/sexy que des collants. Et plus facile à mettre. Pas besoin de tortiller tes fesses pour les rentrer dans ton collant : tu les rentres pas ! ( oui, toi blogueur, tu kiffes cette note sexy ^^)

 

Mais bon, c'était encore le temps où je mettais des robes et des jupes très régulièrement. Voilà.

Maintenant, c'est quand même moins fréquent, quoique cet été, j'me suis un peu plus lâchée. Mais on verra cet hiver. (ma vie est hyper intéressante)

 

Bref. Tout ça pour dire qu'avant je portais des bas. Mais que ça, c'était avant.

 

Mais, j'avoue que quand je portais des bas, j'étais ( comme beaucoup ) bien consciente du message subliminalement érotico-sensuel que cela pouvait susciter...

 

Effectivement, quand il y a un petit coup de vent ou quand tu croises les jambes en mode Kim Basinger et que les gens ( les hommes ) voient ou devinent que tu portes des bas, tu te rends bien compte que ça fait son petit effet.

 

C'est sûr que c'est hautement plus sexy que la vieille marque de culotte des collants ...

 

Et comment dire qu'il est quand même plus sexy également de remonter des bas que des collants ...

 

Bref, tout ça pour dire que partant du postulat que les bas ça aiguise les ardeurs masculines, je ne suis pas sûre, en ce qui me concerne, que j'en porterai à un premier rendez-vous ... Sauf, si je sais dès le départ que ce serait pour un plan Q...

 

Parce que je pense que je me mettrais dans la tête du gars, en mode " tiens, elle a mis des bas! En voilà une qui a de la suite dans les idées!"

 

Je me trompe peut-être, c'est pour ça qu'il faudrait en fait peut-être aussi demander à un homme ce qu'il pense d'une fille qui porte des bas à un premier rendez-vous ? ( hein, toi blogueur ?!)

 

Après, pour une fille qui porte tout le temps des bas, c'est pas la même, c'est la routine pour elle et pour ceux qui l'a connaissent.

 

Pour une fille qui n'en porte jamais  qu'à l'occasion, c'est différent.

 

Alors biensûr, quand on a un premier rendez-vous, on se pomponne, on se fait coquette, pour plaire, séduire, sans en donner trop mais du coup, avec le fait de porter des bas ... j'trouve que ça fait too much.

 

A un premier rendez-vous ( chose qui m'est arrivé très rarement, généralement, je n'ai pas de premier rendez-vous ... ^^), je préfère souligner mes yeux, mettre des boucles d'oreilles ou un joli collier, un décolleté discret... Histoire d'appâter le chaland en lui donnant envie de découvrir la marchandise, d'y revenir sans la consommer direct et de la jeter derrière (amie féministe, bonsoir). Un truc qui change de d'habitude, mais qui ne me change pas totalement non plus.

 

Pour moi, l'important est de rester soi-même et en portant des bas, je ne suis pas sûre d'y parvenir. 

 

Alors, ami blogueur, voilà. En conclusions, porter des bas, oui, mais pas à un premier rendez-vous...

 

D'autres questions ? ^^

 

Eva


 


 

 

 


 

 

 

 



Repost 0
Published by evalabrunette - dans Bulle de Brunette
commenter cet article
1 août 2014 5 01 /08 /août /2014 15:05

Bonjour.

 

Apparemment, il y a encore quelques personnes qui s'égarent sur mon blog.

Ca m'étonne, mais ça me fait plaisir aussi - bien évidemment.

 

Alors, oui : plus c'est long, plus c'est bon.

C'est histoire de dire que ça fait bien longtemps que je n'ai pas posté mais que je suis toujours là et que ça me fait plaisir de revenir ici et d'enfin reprendre le temps d'écrire.

 

Quoi de neuf depuis avril 2013 ?

 

Ben, plein de choses. Forcément et heureusement.

 

- J'ai eu mon diplôme avec mention.

- J'ai trouvé un job 3 semaines après.

- J'ai validé mon niveau 2 à la CRF.

- Je suis partie en voyage dans un pays magnifique.

- Je me suis fait piercée les oreilles.

 

Ca fait pas mal quand même, hein?!

 

Alors, oui, j'ai eu mon diplôme avec mention et franchement j'étais super heureuse. Parce que j'avais réussi, que j'avais tenu, que j'ai cartonné ( bon, ok, à part en droit fiscal mais cette matière et ce prof étaient chiants au possible ...) et que j'étais contente d'avoit terminé.

Parce que mine de rien, reprendre ses études, passé 30 ans, c'est pas si facile que ça.

Il faut te remettre dans un rythme que tu avais oublié - il faut faire ses devoirs ( on ne rigole pas ) - il faut se dire qu'on ne sort pas ce soir parce qu'on a une dissert' à faire ( on ne rigole toujours pas ) - il faut faire des exposés, des soutenances, des stages ... Bref. DONE!

 

 

A la sortie de mon stage, la tête dans le guidon entre le mémoire, le rapport de stage, la soutenance, la vie, je n'ai absolument pas pensé à ce qui allait se passer après ledit stage.

En plus, le Cabinet où je faisais mon stage m'avait laissé entendre qu'il voulait me garder. Bon, c'était pas le Cabinet du siècle, mais je me disais qu'avant de trouver mieux, ce pouvait être pas mal. Bon, les gens étaient un peu bizarres mais bon - qui ne l'est pas ?

Bref.

Finalement, ça a commencé à sentir un peu le roussi. Celui qui me disait qu'il voulait me garder commençait à être un peu évasif et les choses sont devenues plus claires quand, après avoir terminé mon stage et lui avoir envoyé mon rapport par mail, il m'a répondu : " Super Travail ! Bonne continuation!" Sympa... Je suis restée un peu sur le cul. Parce que bon, ok, je comptais pas faire ma vie dans ce Cabinet mais bon, vu qu'ils m'avaient dit qu'ils me gardaient, je n'avais pas cherché ailleurs ...

Et pis, l'apprendre de cette façon ... Sans aucune autre explication ... Classe. Ubër Classe ...

 

J'ai appris par la suite, par des connaissances restées là-bas, qu'en fait ils avaient préférés cumuler les stagiaires sur ce poste plutôt que de salarier quelqu'un, pour des histoires de fric bien entendu... L'autre rumeur étant celle selon laquelle étant en couple et ayant passé les 30 ans, j'allais leur coller un congé maternité dans les mois qui suivraient mon embauche...

Quelle belle image de moi .... Mais oui, c'est bien connu -  je suis un utérus bouillonnant en puissance. Lolilol.

 

Bref, j'en ai pris un coup à mon égo mais je m'en suis remise. Surtout que 3 semaines après, c'est un job qui est venu me chercher comme ça. Bon ok, j'avais disséminé mon CV un peu de partout, notamment au Palais de Justice et un Cabinet l'a lu, il lui a plu et hop ! Entretien - CDD - CDI - youp la boum !

Je suis désormais Assistante dans un Cabinet d'Avocats qui fait la place à l'humain et qui respecte les lois et les gens -  c'est pas donné à tous. Même si parfois, j'ai l'impression de ronronner, pour l'instant je m'en contente et je ne suis pas malheureuse.

 

Entretemps, j'ai continué d'oeuvrer pour la CRF.

J'ai validé mon niveau 2 et suis désormais Equipier Secouriste et Opérateur Radio. Ca veut dire que j'ai assimilé encore plus de gestes techniques (brancardage, prise de tension, accouchement d'urgence, etc ... ) et que je sais utiliser une radio en maitrisant l'alphabet international ( Alpha, Tango , Charlie , etc ...).

Bon, cela dit, depuis le début de l'année, je n'ai fait aucun poste -  je ne prend pas le temps et pis, bref ... je vous l'expliquerai dans une prochaine note ...

 

Fin d'année dernière et début de cette année, je suis partie 3 semaines, avec mon Homme, dans le pays de Mandela (qui venait d'ailleurs de décéder - RIP). La soeur de mon Homme vivait là-bas pour un an et c'était l'occasion d'aller lui rendre visite et de profiter de l'été en hiver ...

Si à l'aller c'est génial, au retour c'est horrible! Quoiqu'on s'attendait à pire encore, genre tempête de neige... Mais bon est quand même passé de températures entre 36 et 42°C à genre 11°C. Dur.

Mais des images et des souvenirs plein la tête. Je vous en parlerai plus prochainement -  promis!

 

Et puis, je me suis fait piercer les oreilles. Intéressante ma vie isn't it ? Ceux qui suivent ce blog depuis le début comprendront. (ou pas)

 

Bon, voilà, grosso merdo ce qu'il s'est passé durant mon absence de la blogosphère.

I'm back et j'espère m'y tenir.

 

En attendant, je sais que je dois toujours une note à un certain bloggueur - j'avoue que je ne me souviens plus de quoi il s'agissait ... Si l'intéressé peut me rafraîchir la mémoire ? Si l'intéressé lit toujours ce blog ?

 

@ + !

 

Eva

 



 


Repost 0
Published by evalabrunette - dans Bulle de Brunette
commenter cet article
25 avril 2013 4 25 /04 /avril /2013 13:32

 

 

 

Salut.

 

Oui, je sais, mon dernier article sur ce blog remonte à bien longtemps. Tellement longtemps que je ne me souviens même plus de la date...

 

Shame on me ? Mouais. Beaucoup d'occupations IRL surtout. Mea culpa donc.

 

Bref. Revenons à nos moutons. Mon article du jour, bonjour.

 

Ce titre printanier voire bucolique, n'en est rien. En fait, mineur(e)s, sortez d'ici, on va parler de sexe.

 

De sexe ? Et bien oui. C'est pas souvent que j'en parle car je préfère le faire,  mais là c'est en le faisant que j'ai eu envie d'en parler. ^^

 

En fait, tout est venu d'un magazine que j'ai récemment acheté, donc le credo est le bien-être, la forme, le sport tout ça tout ça; et dont un article entier était consacré aux positions sexuelles, dessins à l'appui,  qui vous font aussi faire du sport. Si Si.

 

Je n'étais absolument pas au courant que ce type d'article était dans mon magazine, quand, en le feuilleutant distrètement dans le métro, je suis tombée sur ces images olé-olé et que je me suis demandé ce que ça foutait là.

 

Avec un titre pour chacune, style : muscler les abdos, fini les bras de chauve-souris, ...

 

Un peu gênée, j'ai refermé mon magazine mais sitôt à la maison, je me suis replongé dedans pour voir de quelles positions il était vraiment qestion.

 

Alors, c'est quand même bizarre de te dire : tiens, aujourd'hui, renforcement des fessiers, et ben tiens je vais faire l'amour. Il y a quand même plus glamour. Je trouve.

 

Cela dit, tout est bien expliqué et vous avez toujours le "petit plus" qui vous dit qu'en plus de vous faire des abdos en béton, cette position va augmenter vos orgasmes. Pas folle la bête. La première source de motivation, c'est quand même ça. Enfin, pour ma part, ça l'est.

 

Mais bon, je suis curieuse, alors je me suis dit : bon, quitte à prendre du plaisir, si ça peut me faire mes ( feu) abdos, allons-y gaiement. Joignons l'utile à l'agréable.

 

J'en ai donc parlé à ma nouvelle machine de muscu : mon Homme.

 

Et contre toute attente, il a été plutôt emballé. Il faut dire que les dessins sont plutôt suggestifs. Je crois que ça lui a mis l'eau à la bouche.

 

On a donc commencé par celle dit du crabe : pour des fesses rebondies, parait-il.

 

L'andromaque, pour les cuisses fuselées, était déjà connue de longue date, mais j'ai l'impression que cette position, où la femme est sur l'homme, a de multiples appellations.

 

Et puis, mon Homme,  ayant feuilleté le magazine, m'a suggéré une nouvelle partie de sport de compétition.

 

D'ailleurs, c'est fou comme il s'est pris au jeu.

 

Maintenant, quand il veut faire l'amour, il me dit qu'il faut qu'on s'occupe de mes abdos et que c'est mon coach perso... Le revers de la médaille ... ^^

 

Bref, il décide donc de tenter la fameuse brouette. Pour ne pas avoir des bras "en chauve-souris" ... Je vous arrête tout de suite, je n'ai pas les bras en chauve-souris, c'est tout simplement que mon Homme voulait tester cette position.

 

Et il me l'a fait comprendre de la façon la plus délicate qu'il soit, hier soir, quand on s'est couché et que je lui ai fait quelques baisers de bonne nuit, où j'ai eu droit en retour à un : " Arrête de m'exciter sinon tu vas finir en brouette". Classe, isn't it ?

 

Bon, le truc c'est que moi j'étais crevée ( rentrée d'une grosse inter à  plus de minuit ...) et je me suis endormie sitôt mon fou rire fini.

 

Mais le jardinier est têtu et a remis sa proposition au goût du jour ce matin. Et là, j'ai dit banco.

 

On avait déjà regardé le "mode d'emploi", ça semblait pas trop compliqué à faire. Je ne vous fais pas un dessin. Tout le monde sait ce qu'est une brouette ? Ben voilà. Ici, la brouette, c'est toi. Et ton Homme, le jardinier.

 

L'article disais aussi qu'il ne fallait pas hésiter à se déplacer en mode brouette dans l'appartement, pour encore plus de résultat et de plaisir ... J'imagine juste la gueule de nos colocs s'ils nous voyaient déambuler comme ça dans l'appart ... "Salut les mecs! Ca va ?" :0))

 

 

Bon, donc, on se lance...

 

Et ben, franchement, pas facile cette histoire de brouette. Parce que c'est pas des bras de chauve-souris qu'il faut avoir mais ceux de Batman.

 

En mode, t'as intérêt à avoir de la force pour te soulever et te soutenir. Et niveau confort, on repassera ...

 

Sans compter que sur un matelas, t'es pas vraiment stable.

 

Bref, la brouette s'est échouée sur le côté.

 

Du coup, on en est revenu à des postures beaucoup moins originales mais qui font toujours leur petit effet; parce que bon, c'est bien beau de faire du sport; mais je me vois mal demander à mon médecin un arrêt de travail suite à une chute de brouette ... La honte...

 

Résultat des courses : le sexe c'est bien mais pour le sexe.

 

Et pour faire du sport, je préfère enfiler mes baskets et bouger mon popotin ailleurs que dans un lit.

 

Enfin, j'dis ça, j'dis rien. Certain(e)s d'entre vous sont peut-être des pros de la brouette. Chapeau !

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by evalabrunette - dans Bulle de Brunette
commenter cet article
10 février 2013 7 10 /02 /février /2013 17:21

 

 

Salut . Oserais-je vous souhaiter une bonne année? Oui. J'ose. Même si on est février bien avancé ...

 

Bon je ne sais même plus par où commencer ...

 

Pas facile de revenir sur un blog qu'on a quelque peu délaissé ... ( doux euphémisme ..) et puis de voir qu'entre temps, beaucoup de blogs que je suivais ont fermés ... C'est un peu décourageant ...

 

Mais le truc, c'est que moi, j'ai pas envie de le fermer mon blog. Ca me plaît bien d'écrire, faut juste que je m'organise de façon à trouver du temps pour venir par ici.

 

Comme je vous l'ai dit, j'ai repris mes études. Alors entre les cours, les partiels, la vie ...

 

Plus, depuis le début d'année je suis en stage et également secouriste à la Croix-Rouge Française après avoir validé ma certif il y a 15 jours.

 

Bref, je suis crevée !

 

Mais heureuse. Heureuse de tout ce que je fais, ce que je vis, ce que j'apprend, de toutes les rencontres que je fais, des gens super avec qui je passe de bons moments ...

 

C'est beaucoup de changement mais j'adore.

 

Je n'ai pas encore tous les résultats de partiels mais pour l'instant, je n'ai pas trop à me plaindre ... Mes notes vont de 12 à 20 ... Y'a pire! ^^

 

Le stage se passe très bien. Je suis en cabinet d'avocats et apprend plein de trucs tous les jours.

 

C'est impressionnant de se retrouver comme ça, dans un secteur professionnel dans lequel on a jamais évolué mais jusqu'ici tout va bien ... 

 

J'ai hâte d'être diplômée!! Vivement juin..

 

Même si d'ici là, le parcours est encore long: cours, stage, partiels, rapport de stage, mémoire, secourisme, vie ...

 

2013 à l'aise, bonne année à tous et à très vite!

 

Eva

Repost 0
Published by evalabrunette - dans Bulle de Brunette
commenter cet article
25 octobre 2012 4 25 /10 /octobre /2012 16:04

 

 

Euh, salut . Va bien ?

 

Bon, ok, je viens de regarder de quand date mon dernier article : 30 août. C'est la honte. Mea maxi culpa.

 

Mais, mais mais mais ... j'ai des tonnes d'explications pour expliquer ce retard qui a fait de mon blog un petit Casper avec des stats qui me font mourir de rire parce que bon on va quand même pas pleurer, ce n'est qu'un blog ...

 

Enfin, quand je dis des tonnes d'explications, il y a surtout une qui fait en découler les autres ...

 

L'explication, c'est que , si vous suivez bien (ou si je vous l'ai dit je ne m'en souviens plus trop ...) j'ai repris mes études début septembre.

 

Et ouais, retour à la fac, à user mes jeans sur des sièges d'amphi ( j'avais oublié ou refoulé leur total inconfort), à écouter pieusement ( ou assimilé) mes professeurs, à bosser mes cours, faire mes devoirs, on ne rigole pas jeunes gens s'il vous plaît ...

 

Mine de rien, j'étais super angoissée de reprendre mes études.

 

Parce que, sans être l'inconnu ( j'ai déjà quelques bagages à mon actif) ben ça faisait ben longtemps ( 8 ans pour être précise) et j'avais peur de "plus savoir faire" ... mais apparemment, c'est comme le vélo, du moins en ce qui concerne le suivi des cours, je n'ai pas encore eu de notes de travail continu ou des interros ... ça arrive dard dard au retour de vacances ( qui commencent demain Ndlr) .

 

Ensuite, reprendre tes études quand tu as passé les 30 ans; ah oui, j'ai fêté mes 31 ans début du mois dernier, au fait; et que tu sais que tu vas être avec des gens beaucoup plus jeunes que toi, ben ça angoisse un peu aussi.

 

Mais finalement, même si la moyenne d'âge est d'environ 24 ans et que je ne suis pas la plus vieille ( youpi!) et même si j'ai eu droit à un " oh, c'est rigolo t'as 10 ans de plus que moi et 10 ans de moins que ma mère" ... mort de rire effectivement ... et bien ça va.

 

Même si parfois je les trouve un peu "scolaires" ... ça va ...

 

Après, il est à noter que sur une classe de 24, nous sommes 22 filles ... et qu'il y a longtemps que je n'avais pas evolué dans un milieu autant féminin ... ( voire jamais!)

 

Et les filles, ça piaille, ça piaille ... parfois, c'est limite chiant ... pis je me rappelle que ce ne sont que des camarades de classe et que des amies cool, j'en ai déjà ... na!

 

Donc mes cours se passent bien. D'ailleurs, là si je vous écris c'est que mon cours de l'aprem à été annulé, la prof était clouée au lit et nous a envoyé un mail ... vive les nouvelles technologies!

 

Bref, tout ça pour dire que j'ai été bien occupée et que je n'ai pas trouvé ou pris le temps pour venir narrer tout ça sur mon blog... blog dont, je dois vous l'avouer, j'avais oublié l'existence pendant un temps ...

 

Bouh ...

 

Je n'ai même pas eu le temps de flâner sur les différents blogs que je suis habituellement ... mais je vais me refaire, promis.

 

 

Et puis, il y a aussi que pendant plus d'un mois, on a hébergé une de nos amies en attente d'un appart' ... donc pas facile d'avoir un moment de libre...

 

Cette amie, que j'aime beaucoup au demeurant, aime qu'on soit très dispo pour elle et je n'ai quasiment pas eu de moment à moi, je ne vous parle même pas de moment en tête à tête avec mon Homme...

 

Il n'y a que le week-end dernier ( jour du déménagement de notre amie) que nous avons pu passer du temps ensemble, rien que tous les deux ... je vous laisse imaginer qu'à ce moment là, je n'ai absolument pas penser à aller sur mon blog ... étonnant non ? :0))

 

 

Bref, en plus j'ai plein de trucs à vous raconter, mes nouvelles lubies, mes bonnes résolutions ...

 

Et pis on m'a donné des idées d'articles, il y a quelques temps déjà ... , lors d'un "concours du commentaire en 50"  ...

 

Cher blogueur qui se reconnaîtra, le prochain article sera pour toi !

 

 

Allez, cointreau n'en faut les amis, je vous laisse, mais promis, je reviens plus vite que la dernière fois ... cela dit difficile de faire pire !

 

Et pis faut que j'aille voir  sur vos blogs ce qui s'en dit ...

 

Ciao!

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by evalabrunette - dans Bulle de Brunette
commenter cet article
30 août 2012 4 30 /08 /août /2012 14:54

 

 

 

 

Et il fallut bien revenir un jour, car comme on dit, il faut bien revenir pour pouvoir repartir . ( cela dit, c'est pas demain la veille que je vais repartir vu l'emploi du temps qui se profile à l'horizon).

 

 

Bref, je suis donc revenue de vacances, passées avec mon Homme et un pote, en Europe de l'Est. Et autant vous dire que c'était tout simplement génial. Crevant. Mais génial.

 

En gros : 3580 km parcourus, 7 pays traversés (Suisse, Allemagne, Autriche, Slovaquie, Hongrie, Slovénie, Italie) , 3 semaines de Europan Road Trip...

 

Partis de France ( forcèment ...) , nous avons d'abord fait une halte en Suisse-Allemande histoire de faire une pause avant de nous rendre, justement, en Allemagne.

 

En camping près d'un lac et ensuite en auberge de jeunesse, j'avoue que j'ai plus appréciées les petites villes que les grandes lors de notre périple en Allemagne. (Cela dit, peut-être que Berlin est une ville cool, c'est ce que tout le monde dit, et j'espère la visiter lors d'un prochain petit voyage.) J'ai adoré le Lac, le château de la Belle au Bois Dormant à Neushwanstein, encore un lac ... mais beaucoup moins Munich.

 

Ensuite, nous nous sommes dirigés vers l'Autriche et plus précisément à Vienne. Ville massive ( la pierre ne fait pas peur aux Autrichiens^^) et très belle, surtout avec le Danube, ce fleuve énorme et pourtant tout calme.

 

 

Il faut que je vous dise que la barrière de la langue a été un vrai problème pour moi.

 

Je n'ai jamais étudié l'allemand et les seules choses que je savais dire en allemand étaient :" bonjour, merci, s'il vous plaît, je t'aime, merde" . La base me diriez vous ?

 

Heureusement, mon Homme en avait fait un peu. Enfin, c'était sa LV1 dans le secondaire donc il en a fait environ 7 ans mais , ne revenons pas là-dessus, ça ne suffit pas pour parler aisément, surtout quand tu ne pratiques pas ...

 

Mais, ça nous a quand même bien servi, car même si sa fluidité dans la langue de Goethe dépasse à peine la mienne en Espéranto (!) , heureusement qu'il était là. Car dans certains endroits, on parle allemand et que allemand, tu peux toujours courir pour avoir un menu en Anglais ( en Français, tu courres encore plus) et si t'es pas content c'est pareil.

 

Cela dit, combien de personnes en France parlent allemand et combien de restaurateurs prévoient des menus dans leur langue ? ( pas beaucoup je pense, à part peut-être au Nord-Est) .

 

Bref, on s'en est sorti et j'ai pu apprendre d'autres mots très utiles " un, deux, trois, bière, toilettes, saucisses, frites, lac, douche, madame, mademoiselle, monsieur, bonsoir" . ( oui, je ne vous les écris pas. j'ai appris " à l'oreille" et je n'ai absolument aucune idée de comment ça s'écrit en réalité. )

 

 

Là où je commençais un peu à paniquer, c'est en feuilletant mon guide de voyage et que je lisais que le Hongrois était une langue imbuvable ( je confirme) qui faisait partie ( avec le Turc et le Finnois)  des 3 langues européennes qui n'ont absolument aucune racine avec une quelconque autre langue. NI racines saxonnes, romanes ou latines.

Le guide nous donnait quelques mots de base, mais nous disait clairement qu'on allait pas apprendre le Hongrois en 10 jours ( je confirme mais je sais maintenant quand même dire "bonjour, s'il vous plait, merci, au revoir, toilette, vin, bière, tirer, pousser, frites, poulet grillé, mayonnaise ")  et qu'après les présentations, les Hongrois, enchaîneraient de toutes façons en Allemand ...

 

Quoi ? En Allemand ? Encore! Et oui ... Rien d'étonnant, la Hongrie a été longtemps occupée par l'Autriche ( l'Empire de Autriche-Hongrie ... tu te rappelles ?) et comme en Autriche on parle Allemand ... CQFD.

 

Du coup, en gros, l'Anglais est quelque peu parlé parmi les plus jeunes et quelques professionnels du tourisme, sinon, passés 35 ans, le Hongrois est bilingue allemand... Désespoir ...

 

Autant vous dire que mes cordes vocales se sont grandement reposées pendant ces vacances ... :0))

 

 

Bref, revenons-en à mon périple. Après avoir quitté Vienne, nous avons fait un crochet en Slovaquie, à Bratislava.

 

Très jolie petite bourgade, oui, c'est une bourgade même si c'est une capitale. Mais, c'est sûr que comparativement aux autres du ville du pays ... c'est une mégalopole ... mais par rapport aux villes françaises, c'est une ville ... mais pas une grosse grosse ville.

 

 

Camping au bord d'un lac, je commençais à prendre sérieusement l'habitude de me réveiller en faisant quelques brasses dans un lac au petit matin, en regardant le jour se lever ...

 

Camping à la mode soviétique avec PQ au dehors de toilettes qui ne ferment pas et douches avec seulement un rideau près du bac, en gros tu sors quasi à poil de la douche et tu t'habilles devant tout le monde ( des femmes, les sanitaires sont quand même non mixtes...)

 

 

 

 

Ensuite, direction la Hongrie et Budapest. Point d'orgue de notre séjour.

 

Que dire de Budapest ? Tout ce qu'on a déjà du vous dire... En mieux encore.

 

Nous avons adorée cette ville. C'est simple, le deuxième soir, en rentrant à notre auberge, se promenant dans les rues, j'avais l'impresssion d'être "à la maison" ...

 

Petit pitch sur Budapest ... Budapest est la réunion de deux villes (même 3 avec une île ), anciennement séparées par le Danube (encore lui), Buda d'un côté, Pest de l'autre ... Ca a donné Budapest, personne n'a jamais compris pourquoi . ^^

 

 

La vieille ville, côté Buda est magique. Et tout en haut de la coline de Buda , tu admires de l'autre côté du Danube, Pest, la partie vive, économique et politique de la ville avec le Parlement.

 

Les deux parties de la ville ont réussis à garder chacune leur typicité propre tout en se mariant parfaitement ensemble.

C'est prodigieux.

 

Il y a tant de choses à voir et à faire à Budapest que je ne pourrais pas toutes vous vous les citer, et on les a pas tous faites.

 

Déjà rien que se balader dans la ville, monter sur la coline de Buda, c'est magnifique.

 

Si vous avez le temps, ne manquez pas les fameux Bains Publics. C'est vraiment génial et agréable. On s'est même payé le luxe de s'offrir un massage hongrois quand on y était.

 

Je vous conseille de faire comme nous. Acheter votre titre d'entrée au préalable ( hôtel, auberge, camping, office du tourisme) , comme ça vous évitez les 2h de queue devant l'entrée ...

 

On était assez content de nous, je dois dire... Pour une fois qu'on était organisé. ( C'est le mec du camping qui nous l'a proposé, il a dit que c'était mieux ...^^)

 

 

N'oubliez pas la gastronomie hongroise et leur fameux goulash ( enfin si toi tu aimes la viande bouillie dans une sauce au paprika ...). Sans oublier leurs vins, mais ça, je vous en reparle plus tard ...

 

 

Autre chose à savoir aussi à Budapest et en Hongrie en général, c'est la balance ultra-favorable de notre monnaie sur la nôtre. La Hongrie est le seul pays ( avec la Suisse) traversé qui ne soit pas dans la zone Euro ( ils hésitent encore ... étrange ...^^).

 

Ici c'est le Forint Hongrois ( HUF, Hungarian Forint) qui grosso merdo donne une balance de 1€ = 275 HUF ...

 

Autant vous dire que les restos gastro pour 15€ par personne, les pintes de bières à 1.50€, les mojitos à 2.50€ et les barbes à papa géantes à 1.54€ ( vérifié et approuvé!) c'est plutôt pas mal. Et encore, la vie à Budapest est chère ...

 

Budapest, ville où je retournerais avec certitude et que je vous recommande vivement. J'aimerais beaucoup y aller en hiver pour refaire les Bains sous la neige dans un bassin à 38°C avec la vapeur et la neige sur les édifices ... ( oui, c'est mon truc) .

 

C'est à Budapest que notre pote nous a laissé continuer en duo. Reprennant le travail 1 semaine avant mon Homme et voulant avoir le temps de se retourner avant de repartir dans la tumulte de la vie pro, il est reparti , comme prévu, en avion pour la France.

 

 

Mon Homme et moi-même avons donc continué l'aventure en amoureux ...

 

 

Nous avons quittés Budapest le lendemain, après 5 jours passés dans la capitale Hongroise et nous nous sommes dirigés vers le Sud-Ouest, au Lac Balaton. Plus grand lac d'Europe , de 77km de long.

 

Ce lac est juste génial. Je vous conseille la rive nord avec tous ses vignobles car dieu sait que les vins hongrois sont délicieux ... mais ils sont quasiment introuvables en France ... Du coup, c'était une super découverte.

 

 

Il est facile de trouver un camping "à l'arrache" ( ça été notre mot d'ordre du séjour, nous n'avons jamais réservé à l'avance notre hébergement, que ce soit en camping ou en auberge ...) et au bord du lac, toujours.

 

 

Ce lac n'est pas du tout profond, genre sur la rive nord, tu peux faire bien 50 mètres avant d'avoir de l'eau à la taille... et rive sud apparemment c'est encore plus flagrant. Je crois que le plus profond c'est 12 mètres, au milieu du lac ...

 

C'est donc assez agréable, notamment pour les familles avec enfants . Ou les gens qui n'aiment pas nager quand ils n'ont pas pieds ...

 

 

Seul bémol de ce lac ? Il n'y a pas de mer en Hongrie ... Et le guide nous avait clairement avertis que le Lac Balaton c'était la côte d'azur hongroise ... Il n'avait pas menti . C'est blindé. Quasiment toutes les plages sont payantes. Mais ils ont quand même réussi à ne pas trop faire un truc bétonné. ( pas comme certains endroits en France par exemple ....)

 

Heureusement, tous les campings ont un accès au lac et là tu ne payes pas.  C'est compris dans le prix du camping qui reste quand même hyper raisonnable : 14€ pour 2 nuits, 2 personnes, 1 tente, 1 voiture + taxe de séjour ... en France à 14€  tu rentres même pas à Aquaboulevard ...

 

Après avoir fait plusieurs campings le long de la rive droite du Lac Balaton, avoir bien profité de la Fête du vin qui se tenait comme par hasard ( le hasard fait bien les choses! ^^) pendant qu'on y était, nous nous sommes un peu éloignés et avons planté la tente près d'un autre lac à Héviz, lac thermal de 5ha, 42 mètres de profondeur, avec des nénuphares qui flottent, une eau à 34°C et des gens qui paniquent même avec une bouée louée ...

 

 

Après un dernier plouf dans cette eau chaude et vertueuse, nous avons quittés la Hongrie, non s'en se promettre de revenir et nous avons mis le cap sur la Slovénie en général et Lujbjana, la capitale, en particulier.

 

Ce fût une petite pause, de 2-3h, juste histoire de déjeuner et de visiter la ville qui est franchement sympa même si de prime abord, il ne semble pas y avoir des tonnes de choses à faire ...

 

 

Et ensuite, on a continué sur notre dernier pays prévu en visite sur le chemin du retour : l'Italie et plus particulièrement Venise.

 

C'était un peu un coup de tête. On s'est dit que ça pourrait être cool de rentrer par l'Italie ( c'est super cool mais aussi super cher ... 38€ le tunnel de Fréjus ... + tous les autres péages italiens ... arg!) et quand mon Homme m'a proposé de nous arrêter à Venise, j'ai dit banco! On s'est trouvé un ptit camping dans une ville à coté, à deux arrêts de bus de Venise et on a planté la tente pour deux nuits, histoire d'avoir une journée complète pour visiter Venise.

 

Cette ville m'a toujours intriguée et puis c'était vraiment à mi-chemin entre Héviz et chez nous en France .

 

 

Alors, je vais  vous dire que tout ce qu'on dit dans les guides sur Venise est vrai :

 

C'est une ville magnifique, qui sied aux amoureux mais pas seulement ( car quand on s'aime, on s'aime partout, même à Barleduc! ^^), les canaux, le vaporetto, les pizzas, c'est tellement cliché, mais tellement génial ....

 

 

Et puis je vais vous dire ce qu'on ne dit peut-être pas forcèment dans les guides :

 

 

Venise, c'est plein de moustiques carnivores en bandes organisées avides de sang frais...

 

 

Venise, c'est de la rando non-stop car de facto tu ne peux être que à pied ou en vaporetto ou en gondoles ( trop cher) du coup, tu marches, tu marches, tu grimpes un petit pont, tu descend un petit pont, tu remarches, tu remarches, t'en as marre, tu fous tes jambes dans l'Adriatique pour les résuciter ... Tu remarches, bis repetita ...

 

 

Venise, c'est mieux en contre saison. Parce qu'en plein mois d'août en pleine canicule, c'est l'angoisse... Heureusement y'a plein de petites ruelles pour te réfugier à l'ombre et il y plein de fontaines d'eau potable sinon, tu meurres. Tout bonnement.

 

 

Du coup, je ne vais pas vous mentir, malgré les désagrément précités, j'ai adoré Venise, parce que j'avais l'impression de me balader dans une carte postale et que j'adore entendre parler italien ( et que je baragouine un peu en italien ... en tout cas plus qu'en allemand! ^^) .

 

Donc je ne peux que trop vous le conseiller ( en automne, avec un pantalon , un t-shirt à manches longues et des pompes de rando ^^)

 

 

Et puis, et puis, après cette journée à Venise, nous avons détenté une dernière fois, remballé le matos dans la voiture et ... on the road again ...

 

 

J'vous avoue qu'après 3 semaines à voir des paysages magnifiques, à dormir dans la nature, à me faire réveiller par les oiseaux, la perspective de retrouver mon appart en grande ville avec vue sur une 4 voies ne m'enchantait pas plus que ça ...

 

Mais bon, c'est ainsi.

 

Pour pouvoir repartir, il faut bien revenir ...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by evalabrunette - dans Bulle de Brunette
commenter cet article
10 juillet 2012 2 10 /07 /juillet /2012 14:50

 

 

En version traduite ça donne :

 

- prendre son courage à deux mains.

 

- prendre entre quatre  yeux.

 

- prendre le taureau par les cornes.

 

 

En bref, trouver le courage de parler à quelqu'un de quelque chose de pas forcément agréable mais là ça devient nécessaire.

 

Je vous explique qui et pourquoi et ensuite je suis toute ouïe pour d'éventuels conseils sur la marche à suivre...

 

 

 

 

Le "Qui?" en question , c'est une fille, ( forcément) , qui hante ma vie et notamment ma vie sentimentale depuis quelques temps. Pas mal de temps même. Trop, pour être précise.

 

Appelons là Milady. Ca lui va bien, je trouve.

 

Milady donc, est une ancienne coloc de mon Homme. Je l'ai donc connu il y a maintenant presque 2 ans quand elle a emménagé à la coloc.

 

A l'époque, je n'étais pas encore avec mon Homme. L'idée ne m'avait même jamais traversé l'esprit.

 

On l'a tous trouvé sympa quand elle arrivée Milady. Et le pire de tout, c'est qu'elle l'est : sympa.

 

Cependant, rapidement, certains trucs ont commencés à TOUS nous soûler.

 

Déjà, il faut savoir que Milady, comme toutes méduses qui se respecte aime être le centre de l'attention.

 

Attention, c'est le pestacle non-stop avec elle. Elle s'aime, elle s'adore, elle est géniale et le Monde s'arrête de tourner si elle n'est pas là . ( fin de citation)

 

 

Bref, à la rigueur, ça, vous allez me dire, ça passe encore. Nous on la regardait faire son cinéma, ça nous soûlait mais bon, au bout d'un moment on n'y faisait plus attention. On s'habitue à tout parait-il...

 

Non, le truc très pénible, et là j'en viens à mon " Pourquoi?" , c'est que dès son arrivée à la coloc, Milady a développée une sorte de fascination pour mon Homme ( qui n'était pas encore mon Homme à ce moment là si vous suivez bien mais bon bref passons.) . Limite maladif le truc.

 

En gros, elle boit ses paroles, loue tout ce qu'il fait et ne jure que par lui.

 

Elle note sur son téléphone portable toutes les phrases qu'il sort qui lui plaisent, passe son temps à le cajoler , bat des ailes quand il lui dit quelque chose de gentil et en gros on ne pouvait plus l'approcher.

 

Mon Homme était devenu sa "chose". Elle l'appellait mon "chouchou", se comportait comme si c'était son mec , parlait à sa place et nous-même ne pouvions à peine lui parler où l'approcher.

 

Enfin quand même si,  on y arrivait, car mon Homme NE VOYANT RIEN DE CE MANEGE ( les hommes quoi ...) continuait à faire sa vie.

 

Truc surréel, limite elle lui faisait des mini-scènes, genre elle lui faisait la gueule s'il faisait quelque chose sans elle...

 

Clairement nous ça nous soûlait et du coup on en rigolait en se moquant d'elle ... Mais quand même c'était chiant.

 

En plus le pire, c'est que non contente de monopoliser mon Homme, elle continuait à tester son pouvoir de séduction sur tous les hommes à sa portée. Cette fille est une menthe religieuse. Ni plus. Ni plus moins.

 

Donc dans le même temps, elle a jeté son dévolu sur un de nos potes. Déjà en couple.

 

Quand il s'est séparé de sa nana, après une relation de 3 ans ... il s'est mis avec Milady environ 3 semaines plus tard ...

 

Alors, certes, leur couple n'allait pas très bien mais disons que Milady a largement précipité les choses ...

 

Et pis, de toutes façons, il y a une manière de faire. Tu fais pas ami-ami dans la vie et sur Facebook avec une fille dont tu t'apprêtes à piquer le mec ... Et surtout, ensuite, tu te gausses pas sur elle en disant " han, elle m'a retiré de ses amis." ...

 

 

Bref, elle s'est mis avec ce mec.

 

Et quelques semaines plus tard, mon Homme est devenu mon Homme. J'vous raconte pas la tête de Milady ...

Elle a sortie à une de nos potes que "bon, je préfère encore cette configuration là" . Comme si elle avait son mot à dire dans la vie sentimentale de son coloc ...

 

 

Bref. J'étais avec mon Homme. Milady avait le sien. Tout aurait du rentrer dans l'ordre. Surtout que mon Homme m'avait alors avoué qu'il était content que Milady se soit trouvé un homme car il commençait à se dire qu'elle lui faisait des avances . NON? SANS BLAGUE?!

 

Mais non, mais non. Miss Milady continuait à se la jouer possessive avec mon Homme.

 

J'ai pété un câble et erreur tactique, je m'en suis pris à mon Homme. Nul. Vu que lui, honnêtement, ne faisait rien. Enfin, il aurait pu quand même calmer les ardeurs de Milady mais bon ...


 

Et puis elle est partie à l'étranger. La même période que moi . Ce qui était plutôt cool car je pense que j'aurais mal vécu qu'elle reste en France en mon absence avec mon Homme. C'est pas que je n'ai pas confiance en mon Homme mais je sais de quoi Milady est capable. (et de quoi toutes les filles sont capables quand elles veulent un homme ...) Et mon Homme est tellement crédule, il ne voit le mal nulle part, que du coup, toutes les marques d'affections chastes et désintéressées qu'il pouvait avoir à son égard, Milady les prenait comme des déclarations d'amour. ( Cette fille est folle.)

 

Bref. Elle est revenu l'été dernier de son stage. Dans le même temps, je me suis installé avec mon Homme à la coloc.

 

Tout sourire de façade, Milady semblait avoir les boules. Preuve en est, elle m'a de suite demandé si j'allais bientôt chercher un autre appart' ...

 

Et puis, elle est repartie. Pour un an. Houba houba !

 

Mais les fois où l'on s'est revu, ça m'a démangé de lui coller ma main dans la gueule tellement son comportement me débecquetait.

 

Mais, sachant que la violence n'est, pas forcément , la solution et par respect pour son copain ( qui ne voyait rien ?) et l'ambiance générale de notre groupe d'amis, j'ai pris sur moi.

 

Quite à me faire péter des câbles et pleurer en silence....

 

Même la fois au jour de l'An quand je l'ai retrouvé dans NOTRE lit, auprès de mon Homme endormi ( parti se coucher depuis bien deux heures pauv' petite chose) en train de lui caresser le visage en le dévorant des yeux ...

Je suis resté tellement con que j'ai pas su quoi faire. ( Bon, j'étais un peu bourrée aussi, du coup j'avais pas les idées très claires...). Je lui ai seulement dit " Euh, Milady, si ça te dérange pas trop de pas t'endormir dans MON lit, à côté de MON Homme"". Elle a pas demandé son reste la menthe religieuse. Elle s'est levé d'un bond, est sortie de ma chambre et est allé se coucher dans la chambre qui lui avait été allouée...

 

Le lendemain, tout le monde a fait comme si de rien n'était.

 

C'est toujours ça avec elle. Elle est tout sourire, fait que tout le monde l'adore et moi j'ai juste envie de lui cracher dessus. (Désolée, faut que ça sorte ...)

 

 

Et puis, ce qui devait arriver arriva. ELLE est revenue. Et, preuve que décidément je ne comprendrais rien à cette fille, qui est, au-delà de son comportement avec mon Homme,  une crème avec moi, m'a d'abord proposé de partir en vacances avec elle là où elle venait de passer une année en stage...

 

Mais mon intégrité fait que faut pas abuser quand même ...

 

 

Et ensuite, coup de grâce : à peine quelques minutes après être rentrée de la gare où nous étions allé la chercher, elle se pose sur la terrasse et me sort :

" Dis moi Eva, vous en êtes où dans vos recherches de colocs? Non mais parce que j'ai de nouvelles idées de candidatures à vous soumettre : moi" .

 

Là, je vous jure, j'ai failli exploser de rire. Mais rire jaune quoi. Du coup, je me suis étouffé avec mon verre de vin et ai subtilement orientée la conversation vers le pourquoi du comment donc tu restes donc dans notre ville ?

 

 

Le lendemain, j'en ai parlé à mon Homme et lui ai dit que c'était NO WAY.

 

Déjà, je veux plus de " on vit dans une bulle tous ensemble, Melrose Place sans la piscine", j'préfère vivre avec des gens dont j'ai tout à découvrir ...

 

Et il est hors de question de partager mon toît et mon Homme avec Milady ...

 

 

Le pire, c'est qu'elle y croit elle. Qu'on va la prendre comme coloc. C'est ce qu'elle disait à une de nos potes. Que ce serait trop génial de "redevenir comme avant" .

 

Sauf que non, parce que là on est maintenant : mon Homme est ... MON HOMME !

 

AHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH !!!

 

Putain, mais ce qui m'énerve c'est que je ne suis pas quelqu'un de possessif à la base mais du coup là je le deviens et ça me soûle.

 

Ok je suis d'une nature plutôt jalouse mais en plus ce n'est même pas de la jalousie. Honnêtement, je n'ai rien à lui envier. On est les opposées parfaites. Et je ne me suis jamais considérée inférieure à elle.

 

Ce qui me dérange c'est qu'elle me manque de respect et se fout ouvertement de ma gueule en se comportant de la sorte et ça je peux plus le supporter. J'en ai marre de traquer tous ses faits et gestes, de trembler dès que mon Homme lui parle ...

 

 

Du coup, là, je me retrouve dans l'obligation de nettement clarifier une situation qui dure depuis trop longtemps ...

 

 

Il va falloir que je lui parle, qu'on mette carte sur table parce que je me déteste à ne rien faire et il faut que je la remette à sa place.

 

Tout réside dans le fait de savoir trouver les mots pour ne pas m'énerver ( de toutes façons, elle ne va pas disparaître de ma vie ...) et SURTOUT qu'elle ne se donne pas trop d'importance.

 

Je ne veux pas qu'elle croit que je la crains car ce n'est pas du tout ça. Elle ne me fait pas peur. J'ai confiance en mon Homme mais je veux juste qu'elle nous foute la PAIX !

 

En plus, elle s'est séparée de notre pote ( salement, je dois le dire, en plus ...) donc en gros elle est en chasse ...

 

 

Si vous avez des conseils pour aborder le truc ?

 

Elle est de nouveau de passage ce soir mais bon, je préfèrerais faire ça en tête à tête, au calme ...

 

Demain soir, on a aussi du monde à la maison et après, jeudi soir, on part en gros week-end mon Homme et moi dans la maison de famille d'une pote à nous à la campagne ...

 

Du coup, ce sera la semaine prochaine le face à face je pense.

 

A moins que je prenne un coup de speed si elle remet cette histoire de coloc sur le tapis.

 

Là, je vais montrer les crocs ...

 

Grrrr ...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by evalabrunette - dans Bulle de Brunette
commenter cet article
4 juillet 2012 3 04 /07 /juillet /2012 15:06

 

 

Oui, je sais ce que vous allez vous dire : elle se foule pas trop la Brunette avec ses récap' de mois où elle a même pas été foutue de pondre plus de 2 articles ...

 

Bon. Vous avez raison sur le fait que j'ai du écrire deux articles au mois de juin...

 

Mais par contre, si, je me foule que même à écrire cet article qui certes est un bis repetita mais c'est par pour ça que c'est un fourre-tout. Na !

 

 

Alors, on y va, si vous le voulez bien.

 

 

1er Juin :

 

Sur mon agenda, pour la deuxième fois, je note de déclarer mes impôts ... ceux-ci seront finalement déclarés le 19 juin. ( date limite au 21, procrastination quand tu nous tiens ...) Voilà voilà ...

 

 

 

2 au 9 juin :

 

C'est la Quête Nationale de la Croix-Rouge.

 

Comme vous ne le savez pas. Vu que je vous en ai jamais parlé encore. Je suis bénévole à la Croix-Rouge Française depuis le début de l'année.

 

J'accueille les personnes qui viennent s'inscrire pour la distribution de colis alimentaires, pour des cours d'alphabétisation, ou qui veulent simplement parler. N'ayant aucune fibre d'Assistante Sociale, au début, j'me suis dit que je n'allais jamais tenir. Et pis finalement, j'ai pris ça comme un challenge : tu as un problème ? j'ai une solution. Et j'avoue que ça me plaît bien.

 

A côté de ça, j'ai co-organisée la Quête avec une de mes collègues pour notre délégation. Pour faire simple, la Quête permet à la Croix-Rouge de continuer à mener à bien toutes ses actions car il faut savoir que notre association est financée à 80% par des dons privés ... L'enjeu est donc de taille.

C'est pourquoi, sur ces dates, vous avez sûrement du croiser des bénévoles avec des dossards Croix-Rouge et une petite aubole vous demandant si vous vouliez bien donner " une petite pièce pour la Croix-Rouge". ( sinon, c'est que votre délégation a merdée! ^^)

Ce fût donc un travail de longue haleine car il fallait demander des autorisations aux personnes concernées par nos lieux de quête. Trouver des quêteurs. Répartir le matos. Tout ça , tout ça.

J'ai moi-même quêté deux après-midi de suite et mis à part les relous qui te demandent où est Adrianna ( Karembeu, notre marraine, NdlB) , c'est un moment super sympa. C'est juste que t'as plus de jambes, plus de dos et plus de voix ...

Voilà.

 

 

16 juin :

 

Que diriez-vous d'esquisser quelques pas de tango avec moi ? Sous la grêle ? Oui, la grêle. Hum.

Partie rejoindre des copines pour un petit bal tango de derrière les fagots, je me suis pris une averse de grêle phénoménale. J'ai appelé mes copines. "Mais non t'inquiètes, c'est localisé, ici on n'a rien". Ah. A 3 stations de métro, il ne grêle pas ? Monde curieux ...

Bref, effectivement, 3 stations de métro plus loin, il ne grêlait pas. Il pleuvait. Nous avons donc du interrompre le bal par deux fois en attendant le passage de l'averse avant de pouvoir rejoindre la piste en parquet.

 

Ces quelques pas esquissés sur une musique que j'adore, j'adule, j'adhère m'ont farouchement motivée à me réinscrire l'année prochaine dans mon école de tango. Ecole abandonnée il y a 3 ans pour cause de trop de boulot= pas le temps. La pire excuse et erreur de ma life...

 

Mais il n'est jamais trop tard!

 

 

17 juin :

 

Résultats de législatives. Mais bon, on a dit qu'on ne parlerait pas trop politique ici ... ( \o/)

 

 

18 juin :

 

Outre la naissane d'une magnifique petite poupée ayant répondu à l'appel du 18 juin, nous entamons notre deuxième session casting coloc.

Après avoir refait l'annonce, je suis littéralement spammée sur mon téléphone et ma boîte mail.

Les candidats sont divers et variés et on se tape parfois des bonnes tranches de fous rire.

 

Entre celui dont c'est la mère qui appelle alors qu'il est majeur et vacciné ...

Celui qui pense qu'il n'a pas besoin de se déplacer, il suffit de lui donner les dimensions de la chambre ....

Celle qui ,en étant arrivée à 19h, est repartie à 22h tellement elle était piplette et on ne savait pas comment la mettre dehors parce qu'elle était sympa quand même...

Plus tous ceux dont à peine ils passent la porte, tu sais que ça va pas le faire ...

 

Bref, là, on a normalement trouvé quelqu'un. Et vivement que ça se termine, parce que ça soule.

 

 

21 juin:

 

Fête de la Musique. Je vais voir un pote qui joue. Guitare-voix. Arrivée là-bas, je me trouve sans peine une place dans le public ... car, euh, en fait y'avait pas de public ! Les deux personnes qui étaient déjà là, étaient des potes aussi . Franche rigolade.

Soudain, un groupe de pré-ados surgit et leur animateur nous montre le programme disant que notre pote était programmé comme spectacle pour enfants. Ouh la belle coquille, car c'était pas du tout ça !

Action réaction, mon pote fait danser les gones sur du Joe Dassin et autres chansons rigolotes et hop! tout le monde est content !

Ensuite, je déambule dans ma ville pour rejoindre mon Homme et me souviens qu'à cette même date du 21 juin, l'année dernière, j'étais à New-York City et qu'il y avait 80 panios dispatchés dans toute la ville pour permettre à tout un chacun de s'exprimer ... En plus, des concerts improvisés dans les rues ... NYC s'était mise à l'heure française ...

 

 

30 juin:

 

Les 30 ans de ma meilleure amie.

 

En Ardèche, dans la maison de ses parents. Le genre de baraque que quand tu rentres chez toi, en ville, dans ton appart'  ,t'es juste dégoûté ...

Vue magnifique, pas de voisins colés-serrés, piscine, jardin immense , potager bio, maison sur deux étages. Bref, le rêve.

Gros week-end bien sympa. Temps au beau fixe le samedi pour s'ébattre à merveille dans la piscine. Temps pourri le dimanche pour se reposer, lire, jouer à des jeux en tout genre, discuter entre potes ... Regarder la finale de foot et se dire que l'Espagne a encore gagné...

Alors, c'est pas que j'étais pour l'Italie hein ... Mais c'est que j'ai un pote mi-espagnol qui me gave à mort avec son équipe d'Espagne et je savais que s'ils gagnaient encore ça allait augmenter mes soufffrances d'autant ... Vivement 2014 et la Coupe du Monde pour que N'IMPORTE QUI MAIS PAS L'ESPAGNE gagne le trophée. Qu'on en finisse. Et que j'arrete de le bloquer sur Facebook parce que du coup, je vois même plus les photos de son gamin ... :0))

 

 

 

Et voili voilou.

 

Nouveau mois qui commence. Si si. Avec plein de projets en perspective. Des anniversaires, des week-end à la campagne et tout et tout.

 

Promis j'vous raconte ça avant début août ! :0))

 

 

 

 

Repost 0
Published by evalabrunette - dans Bulle de Brunette
commenter cet article
7 juin 2012 4 07 /06 /juin /2012 14:50

 

 

Et sinon, je ne suis pas très présente en ce moment, mes stats font la gueule, tout ça tout ça ...

 

Non qui ne se passe rien dans ma vie, bien au contraire, mais je n'ai pas facilement une minute à moi, au calme pour faire un tour sur ce blog...

 

Bref, un gros truc sur le feu en ce moment, mais dès la semaine pro, tout devrait aller mieux.

 

J'aurais dormi ( enfin j'espère) , j'aurais récupéré ( enfin, j'espère) , je serais zen ( faut pas rêver !) ...

 

Allez @ pluche!

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by evalabrunette - dans Bulle de Brunette
commenter cet article

Pour Me Présenter ...

  • : Le blog de evalabrunette
  • Le blog de evalabrunette
  • : Les petits tracas et grands bonheurs (et inversement) d'une Brunette bien dans ses baskets (enfin, qui fait tout pour ! )
  • Contact

Pour m'écrire ...

evalabrunette@gmail.com

Pour me retrouver ...

Suivez-moi sur Hellocoton

Pour fouiner dans ma bibliothèque ...

Mes Lectures De L'internet ...