Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 décembre 2011 3 07 /12 /décembre /2011 11:21

 

 

Non, je ne parle pas de notre clitoris jeunes filles. Tout le monde sait bien que les hommes mettent plus de 1 minute pour le trouver . :0))  ( ça, c'est fait ...!)

 

Cette phrase si magnifique est le slogan du jeu "Othello" , ce jeu de stratégie où les pions noirs doivent retourner les pions blancs et inversement et à la fin la couleur dominante gagne. Voilà. Grosso merdo, c'est ça les règles.

(Ouais, en titre, j'aurais aussi pu vous mettre : "Jouons tous à UNO , on va rigoler" mais j'trouvais que c'était moins sprituel... et pis surtout, j'ai arrêté de jouer au UNO depuis belle lurette!)

 

Et si je vous parle de ça, c'est que les jeux de société c'est devenu notre nouvelle passion avec l'Homme depuis quelques temps. 

 

Bon déjà on jouait pas mal aux cartes, c'était un peu notre marotte à nous . Tarot, Coinche, tout ça tout ça ... On était quasi prêts pour les doublettes du dimanche aprèm au bar d'en face ( avec en premier prix un jambon cru entier ... ce n'est tout de même pas négligeable) .

 

Et puis, avec l'Homme on a eu envie de s'élever un peu et du coup, on a ressorti les jeux de société de derrière les fâgots ( = j'ai rangé l'armoire de l'Homme et suis tombée sur des perles!).

 

J'ai, d'un geste magistral et sans appel , banni à tout jamais le Monopoly . Faut pas déconner. En plus, il est en Francs ... Mais j'ai trouvé l'Othello . Kézako me suis-je dit ?

 

L'Homme a dit c'est génial comme jeu tu vas voir. Ah ça pour voir : j'ai vu . Ou comment se faire dégommer en 10 minutes chrono !

 

Et ouais, y'a quand même une certaine stratégie à mettre en place, un peu comme aux échecs ( c'est pour faire genre que je vous dit ça, je ne sais pas jouer aux échecs ...) et apparemment ça va venir avec le temps ... 

 

J'espère parce que bon là ... C'est un peu la fessée déculottée ( et je ne parle pas de pratiques sexuelles) .

 

Du coup, ça nous a donné envie de rejouer à plein de jeux et de jouer avec nos amis/colocs/potes. 

 

Il faut dire aussi que cet été , j'ai pas mal pratiqué les jeux de société avé les copains. Quand vous êtes en grand week-end avec des potes dans une maison de campagne où il n'y a ni l'Internet, ni la télé, peu de prises électriques, pas de réseau mobile et une seule station de radio : il FAUT s'occuper !

 

Donc on a enchaîné les jeux de société :  Time's Up ( un jeu de mémoire et de rapidité génial) ,  Munchkin ( un pseudo jeu de rôle où on se laisse facilement prendre au jeu ... Ndlb : perso, après y avoir joué 4 jours de suite, je rêvais que j'étais un magicien, avec une exo-armure, que je combattais le "Dragon nain tout mignon" et que je lançais des malédictions et ouvrais des portes ... jouez, vous comprendrez ...^^) ,  Jungle Speed ( jeu de rapidité et de réflexion qui joue un peu avec vos nerfs mais c'est franchement sympa) et au Six Feet Under ( jeu où vous êtes un croque-mort et devez enterrez le plus de morts possible ... j'vous assure que c'est quand même stratégique et rigolo ^^ ) .

 

Du coup, j'ai eu envie et l'Homme aussi de continuer à jouer aux jeux de société ...

 

On a commencé par pratiquer ceux qui vivotaient dans le salon et notamment le  Marrakech où l'idée c'est que vous êtes au marché des tapis et vous devez placer vos tapis en empêchant l'adversaire de trop poser les siens, tout ceci sous la bienveillance d'Assan le maître des lieux, le marchand de tapis ... ( cliché quand tu nous tiens ...)

 

Et puis, en se balladant tranquillement une après-midi avec l'Homme, on est rentré dans une petite boutique spécialisée en jeux de société en tous genre, c'est vraiment la caverne d'Ali Baba et la propriétaire est vraiment sympa. On lui a dit le type de jeu qu'on aimait bien et ce que l'on attendait d'un jeu et elle nous a dégoté un jeu que l'on surkiffe depuis ( et qui a rendu accro nos amis aussi !) :  Les Aventuriers du Rail .  

 

C'est un jeu de stratégie où il faut à la fois faire le plus long parcours avec son train, tout en gênant les autres et brouiller les pistes pour que les adversaires ne sachent pas ( trop) où vous voulez aller pour ne pas qu'ils vous contrent à leur tour ... Honnêtement, c'est l'éclate pendant 1h/1h30 . 

(et là, à ce jeu,  je suis trop forte, j'ai gagné l'Homme la dernière fois, juste sur la fin ... il était dégoûté!! ^^) 

 

Bref, on se paie des bonnes petites soirées délires avé les copains à se faire des jeux de société . Tout le monde y a prit goût en fait, donc c'est cool. 

 

Et c'est toujours mieux que de passer toute la soirée à enchaîner les bouteilles ... c'est bon, on n'a plus 17 ans . 

( si si )

 

 

 

Partager cet article
Repost0
5 décembre 2011 1 05 /12 /décembre /2011 10:32

 

 

 

Chose promise, chose due . Le commentaire n° 100 devait me proposer un sujet d'article. D'une manière totalement inattendue, c'est Journal d'une Trentenaire qui l'a emporté . ;-) ( vous non plus vous n'aviez rien vu venir?! ^^) 

 

Et qui m'a donc proposé le sujet suivant : Vous dire quelle serait ma prochaine destination vacances où je rêverais d'aller si je le pouvais et pourquoi . 

 

 

Ce que je vais donc faire avec plaisir, car il se trouve que les voyages, c'est l'une des grandes passions de ma vie . Avec la danse . ( et le foie-gras)

 

 

Alors honnêtement, j'aimerais aller de partout car je me sens attirée par TOUS les pays du monde. Bon. Pas tous quand même. Genre la Tchétchénie ne m'inspire pas de trop , ni les pays africains. A part l'Afrique du Sud ou alors pour aller voir les chutes Victoria. ( Il parait qu'elles sont encore plus belles que celles de Niagara.)

 

Cela dit, je ne cracherais sur aucun billet d'avion à destination de l'Afrique, sauf si c'est pour un safari ou un truc organisé à la con. J'abhorre ce genre de voyages . Du plus profond de mon être ...

 

Mais revenons-en à nos moutons et à notre question . Il faut que je sois précise . Pas facile.

 

 

Si vous vous souvenez bien ou si vous me suivez depuis les débuts de ce blog ,  ici , j'avais parlé d'une destination que j'espérais bientôt découvrir ... 

 

 

Mais, je dois vous avouer que j'ai une autre destination qui me tient à coeur et c'est de celle-ci dont je souhaiterais vous parler . ( ouais, ça fait plus de 20 lignes pour finalement vous annoncer que je vais ENFIN répondre à la question ... mais que voulez vous ... plus c'est long ... plus c'est bon ... ^^)

 

 

Alors, mon rêve de voyage, j'ai failli le réaliser il y a quelques années. Je l'ai touché du bout des doigts ...  j'y étais presque ... et il s'est finalement envolé ... Mais pas moi.

 

Mon rêve c'est d'aller en Amérique Latine et notamment au Pérou

 

 

 

 

Perou

 

 

 

Est-ce que j'ai trop été baignée dans l'ambiance " Les cités d'Or" durant mon enfance ? Je ne sais pas. En tout cas, j'ai toujours rêvé d'y aller.

 

 

(Pour être plus précise, je rêverais de faire un treck le long de la Cordillère des Andes et donc d'aller aussi au Chili, admirer les étoiles dans le désert d'Atacama ... mais c'est une autre histoire. )

 

Il y a trois ans, j'aurais du y être . On était en 2008. (oui, j'ai fait Mat' Sup' t'as vu?) 

 

Avec une collègue devenue mon amie, on a eu envie de se faire le voyage de notre vie. Et je lui ai parlé de mon envie d'aller au Pérou. Elle était partante. La machine était lancée. On s'est préparé pour LE voyage.

 

Tout était prêt. 

 

L'itinéraire, somme toute classique pour tous les touristes se rendant au Pérou .

 

 

pérou carte

 

 

 

Arrivée à Lima, la capitale. Puis on descendait sur Ica puis Arequipa. Ensuite, crochet par Puno au bord du Lac Titicaca ( ce mot m'a toujours fait rire du plus loin que je m'en souvienne) avec peut-être un rapide aller-retour vers la Bolivie. Ensuite, le pied total : remonter sur Cusco et grimper le Machu Picchu (photo) le long du treck de l'Inca.

Redescendre ensuite tranquillement et revenir sur Lima et profiter de nos derniers jours pour nous laisser emporter par la vie péruvienne ...

 

 

Le budget était prévu. Le plus gros poste était celui des billets d'avion. Pour ce qui était de la vie sur place, le niveau de vie n'étant pas très élevé ( doux euphémisme) , on avait prévu de dormir chez l'habitant ou en auberge, de circuler en bus ou train et de se gaver de tacos et autres plats typiques et locaux et surtout pas chers .

 

Autre gros poste, celui pour avoir le droit d'emprunter "El Camino d'El Inca" . Il est classé monument historique et l'accès est réglementé. Et oui. C'est la rançon de la gloire.

Il y a 10 ans , un de mes amis l'a fait en louant à l'arrache et pécadille un guide trouvé dans un bar. Maintenant, il faut réserver des mois à l'avance et se délester d'environ 200€... et encore, j'vous dit ça c'était il y a trois ans ... qu'est-ce que ça doit être aujourd'hui.

 

Alors oui, c'est relou. Mais c'est tellement beau qu'il faut que ce site soit protégé. 

 

Et je ne me voyais pas aller au Pérou sans fouler le Chemin de l'Inca . Quand bien même maintenant, des flots de touristes ont la même idée que moi. Ca dénature un peu le truc... mais que voulez-vous ... on est de plus en plus nombreux sur terre et on se déplace de plus en plus. Et souvent au même endroit...

 

Dont acte.

 

Et puis arriva ce qui ne devait pas arriver...

 

3 semaines avant le départ, j'étais dans les starting blocks. J'avais au bras de fer posé 4 semaines de vacances .

 

Mon amie, ayant changé de travail,  avait tous ces congés d'été.

 

Pour bénéficier des meilleurs prix, nous avions décidé de prendre les billets d'avion au dernier moment.

 

Sauf que là, c'était le dernier moment. Après, les prix recommenceraient à s'envoler. 

 

Alors, j'ai appelé mon amie pour lui dire qu'il fallait qu'on les prenne là de suite maintenant. Elle m'a dit qu'on se verrait le lendemain pour le faire.

 

 

Le lendemain. On s'est vu . On ne l'a pas fait.

 

Elle m'a annoncé qu'elle ne partait plus. Pour des raisons qui à ce jour encore me paraissent les plus pourries du monde. Grosso merdo : une histoire d'impôts ( je gagnais plus qu'elle et n'en payais toujours pas... à l'époque!) et de " je suis pas bien dans ma vie" ( = mon ex qui m'a jeté comme une merde vient de me rappeller et je rampe quand il me siffle, ouaf ouaf ouaf ...).

 

Elle a pleuré. J'ai pleuré. Elle m'a dit de venir prendre un verre au bar. J'ai dit qu'il fallait que je rentre chez moi. Elle m'a dit on s'appelle. J'ai dit ok . Je ne l'ai pas fait .

 

Je n'ai pris aucun de ses appels. N'ai répondu à aucun de ses textos. Quand bien même tous devenaient de plus en plus houleux. Au bout d'un mois. Encore dégoûtée et en en ayant marre qu'elle soit agressive et qu'elle m'insulte sur mon répondeur ( oui, oui. Elle me plante. Et c'est moi la connasse. Normal quoi ?!) j'ai décidé de lui écrire une lettre. Je lui ai ouvert mon coeur. Tout ce que j'avais sur le coeur. Tout ce que je ressentais depuis notre dernière entrevue. Je n'ai pas été méchante. Je ne l'ai accusé de rien. Mais j'ai été honnête, avec elle et avec moi-même. Pour lui faire comprendre que ces actes avaient des conséquences qui engageaient d'autres personnes.

 

Je lui ai aussi demandé de ne plus m'appeller et de ne plus m'envoyer de textos. Que si nous étions amenées à nous reparler un jour, ce serait à mon initiative et sûrement pas dans l'immédiat. J'avais trop de peine et trop de ressentiment pour l'instant.

 

Entre-temps, j'avais demandé à mon chef de changer mes vacances. (Que m'importait de partir 4 semaines si ce n'était pas pour aller au bout du monde ? ) Et je suis partie à Biarritz avec des potes. Alors oui, c'est moins exotique mais ce fût des super vacances tout de même. Mes VRAIS amis ayant eu l'intelligence de ne pas me parler ce qu'il c'était passé et du pourquoi j'étais là avec eux . ( cela dit, pour tous les 4 ce furent des vacances de dernières minutes. Un autre pote perdu dans sa vie sentimentale avait besoin de prendre l'air. Ce fût chose faite.)

 

Du fait d'avoir économisé toutes mes primes d'objectif pour ce voyage au Pérou, j'étais pétée de thunes. En mode Fourmi, j'ai été raisonnable cet été là et j'ai pu ainsi l'année d'après réaliser ce qui reste à ce jour LE voyage de ma vie : partir en Nouvelle-Zélande. ( ceci est une autre histoire, mais je pourrais vous en parler si vous le souhaitez)

 

Pourquoi ne suis-je pas partie quand même toute seule ? On peut se poser la question. Je me la suis posée. Et la réponse, c'est que quand vous avez préparé quelque chose à deux, monté un projet à deux, vous n'êtes pas dans l'état d'esprit de partir seule. 

Ce n'était pas une question d'avoir peur de partir seule. C'était que c'était ( à ce moment là ) NOTRE voyage. Et seule, il n'aurait pas eu le même goût.

 

On dit qu'à toute chose malheur est bon. Cette mésaventure m'a fait prendre conscience d'une chose . Si tu attends les autres pour faire quelque chose, tu ne feras jamais rien.

 

Depuis, je prépare mes voyages seule. Tu veux venir avec moi? Pas de problème. Mais je ne m'organise pas en fonction de toi. Je fais ma vie . Suis moi si tu veux. Mais je ne t'attendrais pas. C'est comme ça que j'ai pu parcourir pas mal de petits bouts du monde jusque là.

Et ce n'est pas fini...

 

 

Voilà.  Journal d'une Trentenaire , je ne sais pas si j'ai bien répondu à ta question ? 

 

 

Cet article a pris une tournure super personnelle, je m'en rend compte . Mais je ne pouvais pas dire où je voulais aller sans parler de ça. Car ça fait partie du truc désormais. A chaque fois, que je pense au Pérou, j'y pense.

 

Je sais que j'irais au Pérou un jour. Et je sais que j'y penserais. C'est obligé.

 

Voilà.

 

Et pour ceux qui ont tenus jusque là et se demandent ce qu'il en est devenu de mon amitié avec mon amie désertrice ...

 

Et bien, elle a accouché il y a 1 semaine tout juste ! 

 

 

Et oui. Pardonner c'est avancer . Même si ça prend du temps . Mais ça aussi, c'est une autre histoire... Putain mais en fait j'ai plein de trucs à vous raconter !!!!  

 

 

 

PS : RDV au commentaire n° 150 pour choisir un autre sujet d'article ! ^^ 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
29 novembre 2011 2 29 /11 /novembre /2011 11:01

 

 

 

L'Homme et moi, on adore se taquiner. Parfois ça dégénère un peu, mais souvent ça reste bon enfant.

 

 

Nous avons tous les deux des caractères très différents et un très fort esprit de contradiction.

 

 

S'il dit noir, par principe je vais dire blanc. Et il en fait de même à chaque fois que l'occasion se présente.

 

 

Aussi quand un couple d'amis très proches nous a annoncé qu'ils attendaient un enfant mais qu'ils avaient choisis de ne pas savoir le sexe, nous nous sommes engouffrés dans la brêche comme un couteau dans du beurre (mou).

 

 

On a commencé à spéculer et je sais pas pourquoi, je me suis dit qu'elle devait attendre un petit garçon.

 

 

Bien évidemment, si tôt que j'avais dit ça , l'Homme a annoncé que lui pensait que c'était une petite fille ...

 

 

Et c'est devant des amis déconcertés que nous avons alors fait un pari : "garçon" pour moi, "fille" pour lui.

 

 

Le perdant paye son week-end.

 

 

( au début l'Homme voulait carrément un voyage... je lui ai rappellé que j'étais au chômage et lui ai alors proposé une bouteille de champagne ... finalement, on a coupée la poire en deux : ce sera un week-end).

 

 

Notez que dans tous les cas, on part en week-end quoi. Au mieux il paie. Au pire c'est moi.

 

 

Bon, clairement, c'était devenu n'importe quoi, à chaque fois qu'on les voyait ( et on les voit souvent!) on y allait de notre petit commentaire : "Alors comment va ta petite fille?" " Non, comment va ton petit garçon?" "Mais non ce sera une fille", "Non ce sera un garçon" ... je me demande comment nos potes ne nous ont pas encore cognés.

 

 

Enfin, juste pour préciser quand même: on était d'accord sur un point : que le bébé, quelque soit son sexe, soit en bonne santé.

 

 

Du coup, de ne pas savoir le sexe du bébé, requiert de l'imagination pour penser à des cadeaux qui iraient à la fois à un petit garçon et à une petite fille. C'est vrai  que quand ils sont tous petits on s'en moque mais quand même.

 

 

Comme je voulais tricoter un petit bonnet en layette pour Bébé, il a fallu que je choississe comme il faut mes couleurs : pas trop féminin, pas trop masculin. 

 

 

J'ai donc opté pour du vert et jaune pâles. Deux couleurs qui vont bien ensemble et qui vont à la fois pour des garçons que pour des filles. (Et puis bon, le coup du "bleu" pour les garçons, "rose" pour les filles ... ça va bien!)

 

 

Mon petit bonnet enfin achevé, nous trépignons d'impatience pour savoir quel sera le sexe du bébé.

 

 

Le terme approchant, on ne tenait quasiment plus en place. Bon, pas seulement à cause du pari, mais aussi parce qu'on avait trop hâte de voir sa petite tête, de savoir s'il avait plus pris du papa ou de la maman, le couple étant mixte , on ( ok, JE!) voulait trop voir sa ptite bouille de métisse!!!

 

 

Mais c'était sans compter sur le petit bébé pas pressé du tout de découvrir ce vaste monde qui est le nôtre et qui commençait à se faire désirer.

 

 

La maman était de plus en plus fatiguée et triste de penser qu'on allait devoir la déclencher ...

 

Effectivement, à J+9, pas moyen d'y couper, ma pote s'est fait déclencher. ( Je vous passe les détails de comment ils procédent, pour celles qui veulent encore être maman un jour , perso, je songe à l'adoption!^^)

 

 

Alors, alors, me diriez-vous ? Le bébé est-il né ? Fille ou garçon ? Qui a gagné le pari ?

 

 

Et bien chers ami(e)s, je suis ravie de vous annoncer que je suis l'heureuse perdante de ce pari car hier soir mon amie a mis au monde une petite poupée !!!

 

 

J'ai hâte de la voir et de lui offrir son petit bonnet !!

 

 

Ce n'est pourtant pas la première fois que l'une de mes amies devient maman mais là je sais pas pourquoi, on était tellement là du début à la fin, on a tout suivi , tout partagé, sur les doutes , les peurs, les appréhensions du papa, celles de la maman, tout ça tout ça, que je me sens très proche de cette petite fille...

 

 

Ce qui est rigolo, c'est que cette nuit, j'ai rêvé que mon amie accouchait d'une petite fille telle qu'elle me l'a décrite ce matin , sauf le prénom qui n'était pas le même (en plus dans mon rêve,c 'était un prénom mixte alors on trépignait encore plus!! ^^) ... L'Homme m'a dit que c'était le signe qu'il avait gagné ...

 

 

Il a eu raison.

 

 

Me reste à trouver où partir en week-end ( et pas trop cher!) mais surtout d'abord aller faire un gros gros bisous à la petite poupée et à sa maman !!! :0))

 

 

 


 

 

Partager cet article
Repost0
28 novembre 2011 1 28 /11 /novembre /2011 15:57

 

 

 Vp 004

 

 

 

Et sinon, ils ont pas l'impression d'un petit peu trop jouer la carte de la culpabilisation en nous filant des messages comme ça, style ubër subliminaux ...

 

Oui, Cécile, je n'en peux plus de tes mails qui pourrissent ma boîte mail et de ton site qui n'est ni plus ni moins que  l'Ile de la Tentation...

 

Oui, avant j'étais fan de tes bons plans  (ballerines  Jonak, pochette Paquetage et j'en passe ...)  mais depuis que j'ai compris que 4 de tes sacs à main me permettaient d'acheter un billet d'avion et de tailler la route et bien je suis une femme nouvelle vois-tu ...

 

Alors, pas de soucis, on reste en bons termes, je reviendrais de temps en temps sur ton site pour prendre des nouvelles de la petite famille mais s'il te plaît je t'en conjure, ne m'écris plus, c'est mieux pour toutes les deux ...

 

Alors, oui, je te confirme que je me désinscris .

 

Salut. 

Partager cet article
Repost0
25 novembre 2011 5 25 /11 /novembre /2011 12:52

 

 

Si si .

 

Même moi j'y croyais pas ...

 

Pourquoi ? Parce que la dernière fois que je suis allée à la Préfecture de mon département, j'ai cru que je n'allais jamais m'en sortir ...

 

Je me souviens qu'à l'époque, mon statut FB était : "L'Administration Française ou l'Art de perdre son temps entre compatriotes" ... c'est dire.

 

 

Flash-Back ... 

 

On est en été 2009, je prend possession de ma voiture, une jolie ptite 206 HDI. Oui, je précise toujours car j'adore la puissance qu'elle peut avoir quand je grille les gens au démarrage aux feux tricolores ou dans les virages grâce à ma reprise ... bref, non, je ne travaille pas chez Peugeot . De toutes façons, c'est pas le pied en ce moment par chez eux ... ^^

 

Bref, me voilà donc dans l'obligation de l'immatriculer et donc de passer par la case préfecture.

 

Avec toute la candeur et la naïveté qui me caractérisent ... Je me pointe comme une fleur à la Préf en début d'après-midi en sortant du travail. Sans avoir mangé. (C'est important pour la suite de l'histoire.)

 

Alors déjà, arrivée dans le bâtiment, j'ai comme un doute ... Suis-je à la Préfecture ou à l'Ambassade du Bengladesh en Mauritanie? C'est du grand n'importe quoi ! Il y a des gens de partout, assis là où ils peuvent , y compris sur les marches d'escaliers.

 

Je dois enjamber mes concitoyens pour arriver jusqu'au bureau d'accueil où une femme au bord du burn-out me tend mon ticket qui m'annonce que environ 250 personnes sont avant moi ... ( j'me souviens plus du nombre exact mais c'était de l'hallu).

 

Là, je commence à me dire que j'aurais peut-être du manger un bout avant de venir ...

 

Tout en sachant que c'était en vain, je scrute la salle d'attente à la recherche d'une place assise.

 

J'ai du mal avec les lieux où il y a beaucoup de monde, j'suis un peu agoraphobe pour tout vous dire voyez-vous et du coup, comme en plus il faisait chaud, qu'il y avait beaucoup de bruit avec tous ces gens qui parlent en même temps et que j'avais la dalle , j'ai commencé à me sentir un peu mal.

 

Après, je me suis dis que si je tombais dans les pommes , personne ne me relèverait, au contraire je me ferais piétiner par une nuée de gens cherchant à me dérober mon ticket pour gagner quelques places. 

(Oui, j'aime mes concitoyens.)

 

Donc j'ai serrées les dents. 

 

Ce tour d'horizon m'a quand même permis de repérer au loin un de mes potes qui je dois vous le dire était tout simplement au bout du rouleau .. mais il était assis lui ! 

 

Et puis, miracle de la vie,  me dirigeant vers lui, me sentant comme Moïse ouvrant la Mer Rouge pour pouvoir passer à travers la foule, au moment où j'arrive vers lui, deux personnes devant lui se lèvent de leurs chaises ... je leur aurais baisé les pieds... ^^

 

Bien calée sur la chaise la plus attendue de ma vie je commence à discuter avec mon ami qui n'est pas forcément rassurant : il est là depuis le matin, a eu le temps d'aller 3 fois dehors fumer une clope , s'acheter un magazine et il me dit que là il tient le bon bout, il ne doit lui rester plus qu'une petite heure d'attente...

 

Comment ça "une petite heure d'attente" ? Et mais ça va pas plus vite ? Non. Ok. J'aime ma vie.

 

S'en sont suivis QUATRE putain de longues heures d'attente ... les plus longues de ma vie ... Je n'ai jamais osé sortir me chercher un sandwich ni même aller faire pipi car j'avais peur de ne pas retrouver de place assise...

 

C'est donc diminuée physiquement et la vessie pleine que je me suis enfin pointée devant un guichet avec un grand sourire... toute contente d'enfin toucher au but .

 

Echec : il me manquait un papier ( Contrôle Technique de moins de 6 mois) , ma carte grise ne pouvait dès lors pas être établie. ( "I hate my life and I want to die" )

 

Au bord des larmes, je m'en veux. J'en veux à ma mère qui m'a cédée sa voiture. Et j'en veux également à la neurasthénique de l'accueil qui a VERIFIE mes papiers et ne m'a rien précisé... sinon, je me serais barré.

 

Au bord de la crise de nerfs, refusant de remettre ça et en fait ayant une vie en-dehors de l'Administration Française, j'ai fait une procuration à ma mère pour qu'elle y aille le lendemain dès le matin, après avoir fait le putain de contrôle technique. Chose faite assez facilement. Certains ont plus de chance que d'autres dans la vie...

 

 

De nos jours ...

 

Hier, l'Homme avait rendez-vous à la Préfecture pour changer la carte grise de sa voiture , toujours au nom de son papy plus d'un an après la cession ... passons.

 

Son organisation m'a agréablement étonnée. Prendre rendez-vous, enfin réussir à avoir un RDV ( oui, parce que moi j'ai essayé c'est pas facile), pour pouvoir aller à la Préf à sa pause déjeuner ... je dis bravo!

 

Bien évidemment, c'était trop beau.

 

Hier, alors que j'étais tranquillement en train de faire mon marché, message de l'Homme sur mon répondeur : il a oublié les papiers pour la Prèf à la maison et puis aussi il a une réunion super importante au boulot en début d'aprèm et donc ...

 

Et donc, c'est bon, j'ai compris, je rentre à la maison prendre les papiers, pendant qu'il me rédige une procuration, je passe à son taf récupérer tout ça et ensuite direction la Prèf. Avec un RDV, c'est la classe, en 3 secondes c'est réglé...

 

Echec : Pourquoi est-ce que je n'ai pas vérifié les papiers rassemblés par l'Homme hein ?! Parce que bien évidemment il en manquait un ( justificatif de domicile) et bien évidemment la carte grise ne pouvait être validée.

Poin poin poin poin ...

 

J'en touche deux mots à l'intéressé et lui dis que je me pointerais le lendemain dès l'aube pour torcher tout ça parce que sinon, on s'en sortira jamais... ( oui, je suis une brave fille)

 

C'est pourquoi ce matin, je me suis pointée devant la Prèf à 8h30, ouverture des portes à 9h00. J'ai eu mon ticket à 9h02. C'était le n° 13 , j'ai eu peur du mauvais présage mais finalement à 9h20, j'étais dehors avec un Certificat Provisoire d'Immatriculation. Hourah ! :0))

 

La morale de cette histoire c'est que la Prèf de mon département a fait des énormes efforts d'organisation . Et même s'il y a encore quelques ajustements à faire, style éviter de devoir passer entre la file des demandeurs d'asile pour rejoindre la salle d'attente des cartes grises, ben j'trouve qu'ils s'en sortent plutôt pas mal.

 

Je la classe désormais en 2ème position de mon Top Administrations Françaises . La première place étant toujours détenue par les Impôts. ( si si je vous jure!) La dernière par la Sécurité Sociale, étrangement...

 

Mais je reviendrais peut-être là-dessus un jour ...

 

En attendant, je vais transmettre à l'Homme sa nouvelle immatriculation pour qu'il déclare tout ça à son assurance et qu'il contacte un garage ... Comment ça, je dois tout lui dire ? Ah, vous trouvez vous aussi ?! :0))

 

 

 

Partager cet article
Repost0
24 novembre 2011 4 24 /11 /novembre /2011 15:49

 

 

Et sinon, mine de rien, mine de crayon, on arrive bientôt au 100ème commentaire ...

 

 

En 2 mois et demi d'existence de ce blog ... ça pourrait être mieux, mais ça pourrait aussi être pire ...

 

 

Je ne fais pas la chasse aux coms mais j'avoue quand même que j'adore voir dans ma boîte mail qu'on m'a laissé un petit mot, qu'on réagit face à ce que j'écris ou qu'on me remonte le moral (oui, oui, c'est arrivé !)

 

 

Bref, histoire de marquer le coup on va dire, je propose un petit jeu. (Je suis très joueuse) 

 

 

Le commentaire numéro 100 aura le droit de m'indiquer un sujet d'article à paraître sur mon blog.

 

 

Sur n'importe quel sujet : tunning, ball trap, mocassins à glands ou autres tripes à la mode de Caen, je jouerais le jeu chers lecteurs et lectrices, sauf si je juge le sujet trop personnel mais dans ce cas là, je ferais un article à la gloire du blog du commentateur numéro 100.

 

 

Vous avez tout bien suivi ?

 

 

Ca vous dit ?

 

 

Non ?

 

Bon ben tant pis, c'était histoire de causer quoi ... :0))

 

Partager cet article
Repost0
23 novembre 2011 3 23 /11 /novembre /2011 11:36

 

 

C'est en faisant ma petite balade bloguesque quotidienne que je suis tombée hier sur cet article de Lily qui se tirait le portrait chinois pour nous en apprendre plus sur elle-même.

 

J'ai trouvé le concept assez rigolo et même pas taguée, j'ai décidé de le faire . Ouais, j'suis comme ça, j'suis trop une folle dans ma tête.

 

Bref, c'est parti on y va :

 

 

Si j'étais ... 

 

 

Un Livre ... 

 

 

 into-the-wild-affiche

 

 

"Into the Wild" de Jon Krakauer . Lisez-le vous comprendrez.  

 

Une gourmandise ...

 

 

 

tarte citron

 

 

Une tarte au citron meringuée ... Du craquant , de la douceur et juste ce qu'il faut d'acidité ...

 

 

Une boisson ...

 

 

verre vin

 

 

Un côte du Rhône. Un bon cru : Crozes-Hermitage ou Saint-Joseph. En rouge, évidemment. 

 

 

Un film ...

 

 

le fabuleux destin d amelie poulain ost

 

 

"Le fabuleux destin d'Amélie Poulain" . Pour moi, c'est un conte, une histoire douce qui me met du baume au coeur, c'est comme un caramel qui fond sous la langue. C'est mon anti-dépresseur qui ne coûte pas un rond à la sécu. 

 

 

Un objet du quotidien ...

 

 

sacs-porte-main-cosmo-cuir-marron-longchamp-62292622-91007

 

Un sac à main. Annexe de ma maison et kit de survie.

 

 

Un auteur ...

 

 

fred vargas2 

 

 

Fred Vargas . J'adore le commissaire Adamsberg !

 

 

Une boutique ...

 

 

café

 

 

Un café-librairie. Où on pourrait déguster des bons petits gâteaux autour d'un bon chocolat chaud tout en dévorant nos livres préférés avachis dans un fauteuil moelleux ...

 

 

Un vêtement ...

 

 

 

 0811181 echarpe tricotee torsadee promod

 

 

 

Une écharpe . Pour me lover autour du cou et tenir chaud et doux.

 

 

Un lieu ...

 

 

castle point

 

Castle Point en Nouvelle-Zélande. Côte du Pacifique Sud La sensation d'être au bout du bout du monde . Te sentir petite et grande à la fois.

 

 

Un fruit ...

 

 

Clementine de Corse-6b0d3 

 

Une clémentine. Pour les vitamines et sa couleur qui met le pep's .

 

 

 

Et voilà.

 

S'il vous plaît de le faire, n'hésitez pas ! 

 

 

 


Partager cet article
Repost0
21 novembre 2011 1 21 /11 /novembre /2011 13:13

 

 

 

ecologie3

 

Alors, je vous vois venir, vous dire que décidément Eva elle est jamais contente, elle râle tout le temps et pis en plus avoir un mec écolo, c'est cool.

 

Ouais. C'est vrai c'est cool d'avoir un mec écolo. D'avoir un mec qui a des convictions, une philosophie de vie et des principes.

 

 

Je n'ai absolument rien contre l'écologie, bien au contraire, j'y suis moi même plutôt attachée et concernée.

 

Comme tout le monde ( ou pas ...) je trie mes déchets et essaie d'en faire le moins possible ...( halte au gaspillage, à la sur-consommation, tout ça tout ça ), j'utilise des produits d'hygiène et d'entretien classés "vert", c'est-à-dire ayant reçu un éco-label garantissant qu'ils ne sont pas (trop) néfastes pour la planète ... (mes produits de beauté sont quasiment tous bio ou au pire sans paraben) , je ne prend ma voiture que lorsque que cela est REELLEMENT nécessaire, étant citadine, tout ou presque peut se faire à pieds ou en transports en commun ... je consomme des fruits et légumes de saison et si possible du coin, privilégiant les producteurs locaux que l'on retrouve au marché... etc etc ... en fait, au bout d'un moment c'est des réflexes quoi. ( éteindre la lumière quand on sort d'une pièce, ne pas laisser son ordi en veille, surveiller sa concommation d'eau, ...)

 

 

CEPENDANT, je ne suis pas une intégriste non plus. Je ne mange pas QUE des végétaux et donc ne crache pas sur un ptit McDo de temps en temps. Il m'arrive de prendre des bains. C'est rare, mais ça arrive  ^^ ... Parfois, je craque pour un parfum qui n'est pas du tout bio mais qui sent super bon ...

Bref, je vis aussi et ne vois pas l'écologie comme une contrainte. 

 

Mon Homme, alias Super-Ecolo, est tellement à fond qu'il ne se rend pas compte que parfois ce qu'il dit CASSE COMPLETEMENT LE DELIRE !

 

Exemple n°1 : 

 

Eva : "On pourrait faire un sapin pour Noël?"

 

Homme : " Oui, on pourrait. Si tu veux".

 

Eva : " Cool. Mais un vrai hein?! Pas un faux en bouteilles de bière comme l'année dernière?" *

 

Homme : " Non non, pas comme l'année dernière"

 

Eva: "Bon ben chouette, va pour un sapinou!"

 

Homme : " Ouais. Mais c'est vrai que moi j'suis quand même pas trop pour le truc de faire des sapins de noël car je comprend pas quel est l'intérêt de TUER DES SAPINS pour les mettre dans notre salon"

 

Eva : "..."

 

Eva: " T'as un don complètement fou pour casser un truc toi. J'te parle de magie de noël , de sapinou et toi tu me parles de génocides des sapins quoi!"

 

Homme : " Ben en déracinant le sapin, tu le tues et pour rien "

 

Eva : " Et quand tu manges des carottes tu les tues aussi et pour rien!"

 

Homme: "Ben non, la carotte je la mange" 

 

Eva : "Tu pourras manger le sapin si tu veux hein?!" ( oui, clairement il commençait à m'énerver!

 

Eva: "Bon, ben on a qu'à en prendre un en pot et comme ça on le replantera après et il ne sera pas mort?!"

 

Homme : " On le replantera où?"

 

Eva : " DANS TON CUL!  Ben on le refilera à des potes qui ont un jardin ou on le foutra sur le balcon?!"

 

Homme : " Ouais. Bon on verra."

 

C'est tout vu : cet hiver c'est sapin de Noël en pot et promis je ferais une prière pour les tous les sapinous morts au champs d'honneur à l'autel de Noël. Merde !

( * = oui, c'était assez concept comme sapin ... ça nous a tous bien fait rire!)

 

 

Exemple n°2 : 

 

Eva : "Il fait vraiment des jolies fleurs ce fleuriste je trouve"

 

Homme : "Oui"

 

Eva : " Il a un large choix et les prix sont corrects"

 

Homme: " C'est vrai"

 

Eva: " C'est cool d'avoir un fleuriste pas trop loin de chez soi. Comme ça quand on veut offrir des fleurs c'est pratique". (ouais, ok, j'essayais de faire en sortes qu'il m'offre des fleurs ... naîve que je suis!

 

Homme: " Ouais. Mais bon faut quand même pas oublier que la plupart des fleurs coupées que l'on trouve chez les fleuristes français sont cultivées dans des pays en voie de développement où les ouvriers sont payés à coup de lance-pierre, ensuite les fleurs sont acheminées par containers par bâteau ou avion, ce qui fait dépenser beaucoup de pétrole pour pas grand chose quoi"

 

Eva : " ..." 

 

Eva: " J'voulais juste que tu m'offres une rose en fait."

 

Eva: " Et pis t'as des pépinières FRANCAISES où tu peux venir couper TOI-MEME tes fleurs. Je sais ma mère y va alors hein..."

 

Homme : " Ah ouais, c'est une chouette idée ça."

 

Eva: "Bon, bref, on se magne , on va être à la bourre" ( non non, je n'étais pas du tout énervée !

 

 

L'idée c'est que souvent parfois ça me saoule qu'il se réfère tout le temps à l'écologie quand on parle d'un truc.

Et qu'il me culpabilise de penser comme ça , de PENSER QU'A MOI parce que je veux des fleurs ou un sapin, ou manger un Mc Do (qui incite à l'agriculture intensive et tout et tout ...) , d'acheter un poulet à 2,58€ à Monop' parce que y'avait une promo, qu'on n'avait rien à bouffer et que le boucher était fermé ... en faisant ce geste innocent de ce qui est devenu le Pouletgate, j'ai contribué à la destruction de la chaîne de production de poulets fermiers et à l'avènement des batteries de volailles... rien que ça ... 

 

Bref, j'aime mon Homme, j'aime l'Ecologie mais j'aime aussi beaucoup les fleurs et les sapins !

Et je pense qu'il est possible d'allier écologie et plaisir, en ne tombant pas dans la culpabilisation.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
18 novembre 2011 5 18 /11 /novembre /2011 11:22

 

 

attraction-magnets

 

 

Les contraires s'opposent ou s'attirent, c'est selon et c'est souvent incompréhensible.

 

Ni les principaux intéressés, ni leurs proches ne savent pourquoi. C'est comme ça.

 

Etre attiré par son contraire et que celui-ci le soit aussi c'est assez grisant.

 

Vous vous confrontez à ce que vous n'êtes pas, vous repoussez vos limites, vous explorez.

 

Sauf que souvent ça peut aussi exploser.

 

Prenons un exemple au hasard : l'Homme et moi. ( au hasard, on a dit )

 

Si vous suivez bien, petits coquinous, je vous ai déjà expliqué qu'on était des contraires parfaits ... ( si vous suivez pas, c'est là : oui, ici ! )

 

En règle générale, quand tout va bien, son calme et son flegme légendaire me canalise et de son côté il se laisse parfois emporter par des coups de folies ( ce qui n'est pas son genre, à la base).

 

Sauf que avec le temps, la cohabitation ( tue-l'amour s'il en est mais j'y reviendrais), les ptites habitudes et le train-train de la life , eh bien les différences se font de plus en plus ressentir et sont de moins en moins charmantes.

 

Il se trouve que nous n'avons pas du tout la même manière d'appréhender les choses de la vie.

 

Lui, prend tout à la légère, rien n'est grave, on s'en fout.

 

Moi, j'ai tendance à m'irriter très assez vite et à bloquer sur certains trucs.

 

Lui est capable de passer de suite à autre chose après un conflit ou un problème.

 

Moi je n'y arrive pas. Je pense à autre chose effectivement, mais à chaque nouveau conflit ça revient et ça pèse en plus sur la balance.

 

(Il doit y avoir un juste milieu entre s'en foutre et en faire des montagnes non ? )

 

Hier soir fût le summum de notre incompréhension et notre absence totale de communication car on ne voit pas les choses de la même manière.

 

Quand il dit une chose , ça veut dire ça, sauf que moi je comprend ci et inversement.

 

Chacun part du principe que ce qu'il dit coule de source pour lui donc pour l'autre.

 

Or, il n'en est rien.

 

Hier soir, l'Homme m'a dit que le problème était qu'on n'arrivait pas à se comprendre car on avait des caractères complèment opposés. En même temps, c'est pas une nouvelle. ( finalement il suit ^^) 

 

Je lui ai alors demandé quelle était la solution ? Il m'a répondu qu'il fallait changer.

 

Et je suis d'accord, car la situation ne peut plus durer. Elle est épuisante.

 

Mais pas changer de caractère car sinon on se change tout entier. 

 

L'idée serait d'arriver à se mettre à la place de l'autre quand on exprime quelque chose pour voir comment lui le comprendrait.

 

Ce n'est pas chose facile.

 

Surtout pour l'Homme. ( et je suis OBJECTIVE promis... je le connaissais d'avant que ce soit mon mec !) 

 

Il s'en défend mais c'est le premier à dire qu'il faut se mettre à la place des autres pour voir la situation de leur point de vue avant de leur jeter la pierre, mais il est lui-même incapable de le faire... (faites ce que je dis ... )

 

De mon côté, je suis loin d'être une oie blanche et j'avoue m'énerver assez rapidement ou du moins partir au quart de tour mais je suis aussi capable de prendre du recul face à une situation donnée ...si on m'en donne l'occasion.

C'est-à-dire, si on est pas sarcastique, spécialité du chef.

 

L'Homme trouve rigolo de me voir partir au quart de tour à chaque fois qu'il me dit quelque chose qui va m'énerver à coup sûr et donc en abuse  . Il me cherche et se plaint après de me trouver.

 

Salut, on a 4 ans et demi et on aime Oui-Oui . kikoololmdr. 

 

Le pire dans tout ça, c'est qu'on est quand même des amoureux mais nos égos et nos fiertés respectives nous bouffent ...

 

Et j'arrête pas de penser que l'amour ne suffit pas toujours dans un couple ... 

 

( il faudrait que j'arrête de penser je crois ...)

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
15 novembre 2011 2 15 /11 /novembre /2011 14:15

 

 

Depuis mes 13 ans ? Tu m'étonnes ! ( et tu me rassures ...)

 

Voilà. Je suis de retour. Vivante. De mon week-end en famille dans la Nièvre .

 

Comme tous les repas de famille, il y a eu des invités surprises, des guest-stars quoi, genre le frère de la compagne de ma tante ( que je nommerais ici "The Beauf" pour que ce soit plus facile à comprendre), qui m'a donc sorti cette affirmation complètement folle ...

Forcément, la dernière fois que je l'ai vu, j'avais la gueule pleine d'acné et j'écoutais Ace Of Base ... Alors, c'est sûr, oui, j'ai grandi depuis c'te fois. ( et tant mieux)

 

The Beauf, qui manifestement a un léger problème avec les prénoms à consonnance maghrébine mais est sans aucun doute un grand fan de Citroën car il n'a pas cessé d'appeller la compagne de ma cousine "Xsara" alors qu'elle s'appelle tout simplement Zarah. Passons ...

 

 

Contre toute attente, mon week-end s'est finalement très bien passé.

 

C'était plutôt mal parti. J'avoue.

 

Déjà rapport à ma gueule de bois suite à une soirée orgiesque la veille avec des potes descendus pour le week-end... Entre le resto et la dégustation de Calvados... dur!

 

Et puis, devant récupérer mes frère et soeur pour qu'on y aille ensemble, je suis tombé nez à nez avec une coalition prônant la mutinerie et me disant qu'il était encore possible de ne pas y aller, personne ne le remarquerait ...

 

C'est vrai que ma mère n'aurait PAS DU TOUT remarqué que ses 3 enfants n'étaient pas là.

 

Bref, après leur avoir dit ( et pour me rassurer moi même) que tout allait très bien se passer et qu'on allait s'éclater (bip bip ouais!), j'ai réussi à les caler dans ma 206 et zou ! Go to la Nièvre !

 

Le voyage s'est bien passé et on ne s'est perdu qu'une fois arrivé dans le village. ( Applause!) 

 

Après avoir constaté que le PMU était déjà fermé ( à 18h, ambiance dans ce village!), j'ai remarqué une petite tête qui sortait d'une fenêtre. C'était la mémé qui nous a vu passer 3 fois sous sa fenêtre et finalement se foutre en warning devant l'église.

 

Je m'avance donc vers cette brave dame pour lui demander de m'indiquer le chemin pour me rendre dans ce putain de  gîte et là, dès que j'ai croisé son regard, j'ai su qu'elle ne me serait d'aucune utilité...

 

Néanmois, nous sommes restés bien 5 minutes à discuter avec passion qu'effectivement il y avait bien un gîte dans le coin, mais où ? ( merde, ça m'aurait bien aidé!), et oui, le soir tombe vite maintenant avec ce changement d'heure, ah non dommage le PMU a fermé plus tôt sinon ils auraient peut-être pu m'indiquer ( c'est ballo!) et c'est normal de s'entraider (lol) pas de soucis et bon courage pour trouver mon gîte ...

 

Après s'être promis de s'inviter sur Facebook (re-lol) j'ai quitté cette brave dame en la remerciant pour la forme et me suis résolu à faire ce que je m'étais promis de ne pas faire ... :

 

Appeller ma mère et lui signifier le fait que nous étions complétement perdus et que ces deux autres enfants étaient près à faire demi-tour, prenant ça comme un signe du destin ...

 

5 minutes après, ma mère était garée devant l'église.

Et nous l'avons suivi jusqu'à notre gîte, accolé à une ferme familiale, au milieu de nulle part.

 

A part les chiens et les brebis : le silence ...

 

La suite fût un remake franchouillard de "Mange, Prie, Aime" ... enfin, c'est à dire que nous on a surtout bouffé ! ^^

 

Raclette le premier soir ( après avoir fait sauté tous les plombs avant de comprendre lequel des 4 appareils était défectueux), boeuf bourguignon le samedi midi, traiteur avec serveuse le samedi soir : N'EN JETEZ PLUS LA COUPE EST PLEINE ! 

 

Honnêtement le dimanche, j'étais au bout du rouleau, me demandant si on pouvait chopper un diabète fulgurant .. ^^

 

Pour mon plus grand bonheur, The Beauf ne s'est jamais approché de la chaîne stréréo ( car je suis sûre que sinon on aurait eu droit au "petit bonhomme en mousse" ... sa soeur commençant déjà à faire tourner sa serviette au-dessus de sa tête ... ) et du coup la programmation musicale n'était pas trop pourrie...

 

J'ai profité avec un immense bonheur de mes petits cousins et notamment du dernier en date qui du haut de ses 20 mois n'est rien de moins qu'une boule d'amour et de rires ... J'ai été complètement fan.

Attachant, pas farouche, calin et rigolo : des gosses comme ça, j'voudrais en croiser plus souvent !

 

Au final, même s'il n'aurait pas fallut un jour de plus ( car ma patience ès famille a vraiment des limites quand même) , j'ai passé un très agréable moment avec ma famille. Toute ( ou presque) ma famille.

 

Ma famille qui me fait rigoler quand je regarde les photos qu'on a pris ...

 

Ma famille " Benetton" . Parce que ce qui est rigolo, c'est que sur les 7 petits-enfants, il y a 60% de couples mixtes.

 

Et l'un de ces couples, en plus d'être mixte et également homo .

 

Mais c'est ça qui est rigolo. (et si vous suivez bien , ce n'est pas le seul couple homo de ma famille).

 

C'est que malgré le fait que ma grand-mère, très catholique et très tradition, nous ai bourrés la tête de bondieuseries et de préjugés quand on était petit, on a chacun fait notre vie et on est heureux ... et finalement, la grand-mère a abandonné... tout ce qu'elle veut c'est notre bonheur...

Et ça c'est plutôt cool ...

 

Puis vinrent le temps des embrassades , des au-revoirs, des "bonne route" ... et chacun est  reparti vers ses contrées plus ou moins lointaines.

 

Mes 15 kilos de plus ( ^^ ) et moi-même sommes rentrés à notre maison, accueillient par l'Homme.

 

L'Homme qui m'a préparé une bonne purée de potimarron, histoire d'être en mode détox quoi ...

 

Puis, on s'est fait couler un bon bain chaud, on s'y est glissé tranquillement dedans ... bon... ça c'est fini beaucoup moins tranquillement mais bon ... on s'était pas vu depuis un peu de temps alors tant pis pour les quelques flaques d'eau dans la salle de bain après ...

 

Et ensuite , crevée de la route et de ce gros week-end, on s'est endormis tranquilou devant un film ...

 

Un bon week-end quoi...

 

J'espère que le votre fût bon aussi ? ^^

 

 

Partager cet article
Repost0

Pour Me Présenter ...

  • : Le blog de evalabrunette
  • : Les petits tracas et grands bonheurs (et inversement) d'une Brunette bien dans ses baskets (enfin, qui fait tout pour ! )
  • Contact

Pour m'écrire ...

evalabrunette@gmail.com

Pour me retrouver ...

Suivez-moi sur Hellocoton

Pour fouiner dans ma bibliothèque ...

Mes Lectures De L'internet ...