Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 juillet 2012 3 04 /07 /juillet /2012 15:06

 

 

Oui, je sais ce que vous allez vous dire : elle se foule pas trop la Brunette avec ses récap' de mois où elle a même pas été foutue de pondre plus de 2 articles ...

 

Bon. Vous avez raison sur le fait que j'ai du écrire deux articles au mois de juin...

 

Mais par contre, si, je me foule que même à écrire cet article qui certes est un bis repetita mais c'est par pour ça que c'est un fourre-tout. Na !

 

 

Alors, on y va, si vous le voulez bien.

 

 

1er Juin :

 

Sur mon agenda, pour la deuxième fois, je note de déclarer mes impôts ... ceux-ci seront finalement déclarés le 19 juin. ( date limite au 21, procrastination quand tu nous tiens ...) Voilà voilà ...

 

 

 

2 au 9 juin :

 

C'est la Quête Nationale de la Croix-Rouge.

 

Comme vous ne le savez pas. Vu que je vous en ai jamais parlé encore. Je suis bénévole à la Croix-Rouge Française depuis le début de l'année.

 

J'accueille les personnes qui viennent s'inscrire pour la distribution de colis alimentaires, pour des cours d'alphabétisation, ou qui veulent simplement parler. N'ayant aucune fibre d'Assistante Sociale, au début, j'me suis dit que je n'allais jamais tenir. Et pis finalement, j'ai pris ça comme un challenge : tu as un problème ? j'ai une solution. Et j'avoue que ça me plaît bien.

 

A côté de ça, j'ai co-organisée la Quête avec une de mes collègues pour notre délégation. Pour faire simple, la Quête permet à la Croix-Rouge de continuer à mener à bien toutes ses actions car il faut savoir que notre association est financée à 80% par des dons privés ... L'enjeu est donc de taille.

C'est pourquoi, sur ces dates, vous avez sûrement du croiser des bénévoles avec des dossards Croix-Rouge et une petite aubole vous demandant si vous vouliez bien donner " une petite pièce pour la Croix-Rouge". ( sinon, c'est que votre délégation a merdée! ^^)

Ce fût donc un travail de longue haleine car il fallait demander des autorisations aux personnes concernées par nos lieux de quête. Trouver des quêteurs. Répartir le matos. Tout ça , tout ça.

J'ai moi-même quêté deux après-midi de suite et mis à part les relous qui te demandent où est Adrianna ( Karembeu, notre marraine, NdlB) , c'est un moment super sympa. C'est juste que t'as plus de jambes, plus de dos et plus de voix ...

Voilà.

 

 

16 juin :

 

Que diriez-vous d'esquisser quelques pas de tango avec moi ? Sous la grêle ? Oui, la grêle. Hum.

Partie rejoindre des copines pour un petit bal tango de derrière les fagots, je me suis pris une averse de grêle phénoménale. J'ai appelé mes copines. "Mais non t'inquiètes, c'est localisé, ici on n'a rien". Ah. A 3 stations de métro, il ne grêle pas ? Monde curieux ...

Bref, effectivement, 3 stations de métro plus loin, il ne grêlait pas. Il pleuvait. Nous avons donc du interrompre le bal par deux fois en attendant le passage de l'averse avant de pouvoir rejoindre la piste en parquet.

 

Ces quelques pas esquissés sur une musique que j'adore, j'adule, j'adhère m'ont farouchement motivée à me réinscrire l'année prochaine dans mon école de tango. Ecole abandonnée il y a 3 ans pour cause de trop de boulot= pas le temps. La pire excuse et erreur de ma life...

 

Mais il n'est jamais trop tard!

 

 

17 juin :

 

Résultats de législatives. Mais bon, on a dit qu'on ne parlerait pas trop politique ici ... ( \o/)

 

 

18 juin :

 

Outre la naissane d'une magnifique petite poupée ayant répondu à l'appel du 18 juin, nous entamons notre deuxième session casting coloc.

Après avoir refait l'annonce, je suis littéralement spammée sur mon téléphone et ma boîte mail.

Les candidats sont divers et variés et on se tape parfois des bonnes tranches de fous rire.

 

Entre celui dont c'est la mère qui appelle alors qu'il est majeur et vacciné ...

Celui qui pense qu'il n'a pas besoin de se déplacer, il suffit de lui donner les dimensions de la chambre ....

Celle qui ,en étant arrivée à 19h, est repartie à 22h tellement elle était piplette et on ne savait pas comment la mettre dehors parce qu'elle était sympa quand même...

Plus tous ceux dont à peine ils passent la porte, tu sais que ça va pas le faire ...

 

Bref, là, on a normalement trouvé quelqu'un. Et vivement que ça se termine, parce que ça soule.

 

 

21 juin:

 

Fête de la Musique. Je vais voir un pote qui joue. Guitare-voix. Arrivée là-bas, je me trouve sans peine une place dans le public ... car, euh, en fait y'avait pas de public ! Les deux personnes qui étaient déjà là, étaient des potes aussi . Franche rigolade.

Soudain, un groupe de pré-ados surgit et leur animateur nous montre le programme disant que notre pote était programmé comme spectacle pour enfants. Ouh la belle coquille, car c'était pas du tout ça !

Action réaction, mon pote fait danser les gones sur du Joe Dassin et autres chansons rigolotes et hop! tout le monde est content !

Ensuite, je déambule dans ma ville pour rejoindre mon Homme et me souviens qu'à cette même date du 21 juin, l'année dernière, j'étais à New-York City et qu'il y avait 80 panios dispatchés dans toute la ville pour permettre à tout un chacun de s'exprimer ... En plus, des concerts improvisés dans les rues ... NYC s'était mise à l'heure française ...

 

 

30 juin:

 

Les 30 ans de ma meilleure amie.

 

En Ardèche, dans la maison de ses parents. Le genre de baraque que quand tu rentres chez toi, en ville, dans ton appart'  ,t'es juste dégoûté ...

Vue magnifique, pas de voisins colés-serrés, piscine, jardin immense , potager bio, maison sur deux étages. Bref, le rêve.

Gros week-end bien sympa. Temps au beau fixe le samedi pour s'ébattre à merveille dans la piscine. Temps pourri le dimanche pour se reposer, lire, jouer à des jeux en tout genre, discuter entre potes ... Regarder la finale de foot et se dire que l'Espagne a encore gagné...

Alors, c'est pas que j'étais pour l'Italie hein ... Mais c'est que j'ai un pote mi-espagnol qui me gave à mort avec son équipe d'Espagne et je savais que s'ils gagnaient encore ça allait augmenter mes soufffrances d'autant ... Vivement 2014 et la Coupe du Monde pour que N'IMPORTE QUI MAIS PAS L'ESPAGNE gagne le trophée. Qu'on en finisse. Et que j'arrete de le bloquer sur Facebook parce que du coup, je vois même plus les photos de son gamin ... :0))

 

 

 

Et voili voilou.

 

Nouveau mois qui commence. Si si. Avec plein de projets en perspective. Des anniversaires, des week-end à la campagne et tout et tout.

 

Promis j'vous raconte ça avant début août ! :0))

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
25 juin 2012 1 25 /06 /juin /2012 16:40

 

 

 

Salut, salut cher lectorat de ce blog quasi fantôme. Bouh!

 

 

Peut-être aviez vous cru que je remettais déjà en cause mes engagements pris    ici  ?

 

Et bien non. Je n'ai nulle envie d'arrêter ce blog, bien au contraire.

 

Je pense souvent à lui et pis à dire vrai le temps me manque un peu.

 

Cela dit, c'est une très mauvaise raison. Je suis une méchante. ( y parait)

 

Bref, mea culpa étant fait ( enfin, vite fait quoi), me revoili me revoilou.

 

 

 

Et avec une nouvelle rubrique " Vu. Su. Lu." (VSL) qui va me permettre de vous parler de plein de choses qui n'ont rien à voir entre elles mais dont je souhaiterais soulever le débat avec vous, cher compatriotes de la blogosphère...

 

 

 

 

En ce qui concerne l'Internet, mes découvertes VSL sont diverses et variées mais pour le moins intéressantes ( ce mot pouvant avoir plusieurs significations...)

 

 

 

D'abord, pour la rigolade, je vous invite à aller ici aka  l'univers merveilleux du Jacky .

 

Ce site recense TOUS les pires trucs de tunning. C'est un pléonasme me direz-vous parce que le tunning, c'est le pire.

 

Désolée pour les fans de tunning qui passent par ici, mais vraiment, moi, je ne comprend pas pourquoi tunner une voiture sans permis ou mettre de la tapisserie sur un break ... ou toute autre voiture d'ailleurs ...

 

Bonnes tranches de rigolades sur ce site, où on se moque mais gentiment... Car après tout , les goûts et les couleurs ...

 

 

 

 

Autre genre, mais toujours dans la rigolade, un site découvert il y a un paquet de temps mais c'est l'occasion d'en parler, alors on va le faire.

 

Il s'agit de   Me raconte pas ta vie dans le Journal de la Haute-Marne .

 

Petit florilège de photos du quotidien susnommé, avec des légendes qui laissent à penser que le journaliste, sachant qu'il n'obtiendrait jamais le Pulitzer, se venge .

 

C'est grinçant, c'est drôle ,mais c'est un peu addictif.

 

Pour info, la personne qui, à l'époque, m'avait fait découvrir ce site, est elle-même de la Haute-Marne ...

 

Et je pense que tout le monde lis les quotidiens régionnaux chez sa mémé et hallucine sur certains articles de fond . :0)) ( Moi, oui)

 

 

 

On reste dans l'Internet, mais version plus sérieuse avec un blog que j'ai découvert semaine dernière complètement au hasard ( honnêtement, je me souviens pas du tout ce que je cherchais pour ensuite tomber sur ce blog... mystère ...) .

 

Le blog en question est  Strategical Blog .

 

L'auteur de ce blog n'a vraiment pas la langue dans sa poche et balance a qui mieux mieux mais tout est fondé.

 

On n'est pas dans le spectacle on est dans de l'appel au réveil des consciences. ( gros boulot)

 

Le premier article que j'ai lu c'est  celui-ci . Et je peux vous dire qu'il m'a fait sacrément réfléchir....

 

Pour ceux qui auraient la flemme d'aller lire l'article, sachez qu'il parle de Mc Do et des hamburgers bioniques qui ne moisissent jamais. Avec une jolie vidéo d'un mec qui a collectionné pendant 18 ans des hambugers Mc Do et ceux-ci n'ont JAMAIS moisi. Questions : Il y a-t-il quelque chose de vivant dans les hamburger Mc Do ? Si oui, pourquoi ils ne moisissent pas ?

 

Bon, pour me rassurer d'avoir forcément déjà mangé Mc Do dans ma vie, je me dis qu'en France ce n'est peut-être pas la même. On a des contrôles sanitaires plus poussés et surtout les OGM sont interdits ( pour l'instant ...) donc normalement, notre hamburger devrait moisir... Si quelqu'un veut tester et me faire un retour ? :0))

 

 

 

 

Niveau lecture autres que l'Internet, je ne vous en avais peut-être pas vraiment  parlé mais lire est ma grande passion ( avec la nourriture et le sexe) .

 

Vous pouvez voir d'ailleurs sur le côté droit de ce blog, un petit logo "Babelio" qui vous dit tous les livres que j'ai lus ou suis en train de lire ... Bon bien évidemment, cette liste n'est PAS DU TOUT  à jour, mais je vais remédier à cela bientôt. Promis.

 

 

Et donc, dans mes derniers livres lus et que je conseillerais il y a notamment Le quai de Ouistreham de Florence Aubenas. Celui-là, je crois qu'il est dans ma liste Babélio.

 

Florence Aubenas, journaliste ( ex-otage, peut-être que son nom vous dit quelquechose), s'est fait passer pour une demandeuse d'emploi à la recherche d'un CDI. Elle s'est installée dans une ville de province, Caen , sans changer de nom (!) et nous raconte le parcours du combattant de ceux qui cherchent un travail , quand en plus ils n'ont pas de qualifications.

Elle nous raconte qu'en fait, dans la société d'aujourd'hui, on ne cherche plus un travail, on cherche des "heures" ...

Je ne vous en dit pas plus et vous enjoint à le lire. C'est vraiment  un chouette livre.

 

 

Ensuite, Les talons hauts rapprochent les filles du ciel de Olivier Gay . C'est Violette de  Sois Belle Et Parle qui me l'a fait découvrir et c'était une très bonne idée.


A l'heure des premiers départs en vacances, ce livre est le livre qu'il vous faut dans le train ou sur la serviette car il se lit vite, bien et qu'on ne décroche pas. Même mon Homme a aimé, alors c'est dire que c'est pas simplement de la lecture pour midinettes.


Le picth ? Un serial killer ( un quoi? ^^) rôde à Paris et s'en prend à de jeunes et jolies clubbeuses du monde de la night. Et c'est un citoyen lambda ni flic ni détective, un peu paumé mais terriblement attachant qui se jette à ses trousses pour tenter d'endiguer le massacre.... tadadam. Suspens.

 

 

Et sinon, en ce moment j'enchaîne les romans policiers, Connelly, Coben, Vargas avant de me relancer corps et âme dans ma suite de romans de Preston and Child avec l'inspecteur Pendergast ... Accro je suis.

 

Y'en a 8, 4 que j'ai pas encore lus, 1 qui vient de sortir. Je pense que d'ici mi-août j'aurais terminé donc si vous avez des livres à me conseiller ? :0))

 

 

 

 

En ce qui concerne le Grand Ecran ( le ciné quoi), j'ai récemment vu un film mexicain  Miss Bala .

 

En sous-titré bien évidemment. J'ai fait LV2 Espagnol mais une LV2 dans le secondaire ne sert qu'à savoir dire "toilettes", "bière" et "merci" . Ce qui est la base, je vous le concède ...

 


Bref, ce film noir traite des gangs au Mexique ( pléonasme?) et d'une reine de beauté kidnappée par l'un d'eux et qui va devoir travailler pour eux ... Ca fait froid dans le dos mais c'est extrèmement bien joué et ce qui fait surtout flipper c'est que des trucs comme ça, c'est tous les jours au Mexique ...

 

 

 

Sinon, je ne vous parlerais pas de  Cosmopolis, le dernier Cronenberg . Je me suis endormie 4 fois devant. Réveillée 3 fois par des coups de feu et 1 fois par mon Homme. La pire sieste de ma vie. Voilà .

 

 

 

J'attend avec impatience la sortie mercredi dans les salles de  Starbuck . (Un film qui ne traite pas de cafés et autres muffins... ) 

 

Un film québécois qui traite d'un homme donneur régulier d'une banque de sperme qui se retrouve avec des centaines d'enfants à ses trousses voulant faire établir sa paternité ...Tout un programme.

 

 

 

 

 

Et voilà pour le premier article de cette nouvelle rubrique.

 

 

 

Tous ces copier-coller de liens m'ont épuisés. Je vais faire une Cosmopolis, euh pardon une sieste. :0))

 

 

 

 

Et parce que bien que n'aimant pas l'électro, cette musique me reste dans la tête, (merci la SNCF), je vous la met aussi ( dans la tête BTW) ...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
7 juin 2012 4 07 /06 /juin /2012 14:50

 

 

Et sinon, je ne suis pas très présente en ce moment, mes stats font la gueule, tout ça tout ça ...

 

Non qui ne se passe rien dans ma vie, bien au contraire, mais je n'ai pas facilement une minute à moi, au calme pour faire un tour sur ce blog...

 

Bref, un gros truc sur le feu en ce moment, mais dès la semaine pro, tout devrait aller mieux.

 

J'aurais dormi ( enfin j'espère) , j'aurais récupéré ( enfin, j'espère) , je serais zen ( faut pas rêver !) ...

 

Allez @ pluche!

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
28 mai 2012 1 28 /05 /mai /2012 11:10

 

 

 

Et oui, on approche de la fin ce mois de mai. ( je voulais dire "joli mois de mai" mais bon ... voilà quoi...)

 

Ce mois de mai fût plutôt chargé. Je ne cherche pas des excuses quant à mon irrégularité sur ce blog mais du coup, séance de rattrapage, chronologiquement ...

 

 

1er Mai :

 

J'étais dans la Ville Rose avec mon Homme chez des potes. Comme je vous l'avais déjà raconté   .

 

Ce jour-là, il a d'alleurs fait un temps magnifique, au point que je me suis dit : ça y'est ça sent le vrai printemps, voire l'été ... Malheureuse naîve que je fûs !

 

 

 

6 Mai :

 

Résultat de l'élection présidentielle. ( pour ceux qui l'auraient oublié, ce dont je doute ... ^^) Après être allé voter deux fois ( procuration oblige) , soirée électorale chez des potes. Sans surprise ( merci les sites belges!) mais avec soulagement nous avons fait la ola pour saluer le départ du président sortant. Ensuite, nous avons déambulé dans les rues de la ville pour fêter l'heure du changement et pour finir sur une petite place avec une mini-fanfare improvisée qui nous a fait danser une bonne partie de la soirée.

 

 

 

22 Mai :

 

Mariage dans le Lubéron. ( pas le mien bien évidemment! ^^)

 

Des amis à l'Homme nous avaient conviés à leur mariage, oui, un mardi.

 

Etrange n'est-ce pas ? ^^

 

On s'est d'abord demandé si c'était en rapport avec leur confession religieuse, ( j'ai des amis de confession juive qui se sont mariés un jeudi, le samedi étant shabbat.), mais non.

 

On s'est dit que c'était parce que ça coûtait moins cher de faire une réception en semaine mais ils avaient loués un sublime mas provençal pour la semaine ( samedi à samedi) donc bon.

 

On s'est dit que c'était parce qu'ils ne voulaient que des proches dans la famille et les amis, vu que ce n'est pas tout le monde qui peut se libérer en semaine comme ça. Surtout que c'était la seule semaine de mai où il n'y avait pas de jours fériés! ^^

Du coup, nous étions 36 personnes. Et c'était vraiment cool. Que la famille et les amis proches.

 

Nous étions arrivés la veille au soir ( on nous logeait) et cela nous a permis de faire la connaissance des autres amis proches des mariés. Pour ma part, ça m'a permis de connaître du monde vu, qu'en dehors de mon Homme, des mariés ( que je n'avais rencontrés qu'une fois) et d'un autre ami ( vu une fois lui aussi), je ne connaissais personne.

 

Mais bon, de nature timide, je suis quand même quelqu'un de plutôt sociable et nous avaons rapidement formé un bon ptit groupe!

 

En tous les cas, ce mariage m'a fait constater plusieurs choses :

 

1) Le mariage a le vent en poupe :

 

Quoiqu'on en dise, je crois que le mariage continue de séduire pas mal de couples. Perso, je n'en suis pas partisane mais je respecte les gens qui choississent de faire le grand saut. Outre ces mariés là, nous avons appris le mariage prochain d'un couple d'invités et j'ai au moins 3 couples de ma connaissance qui se marient aussi cette année. Dans mon entourage proche, j'ai plusieurs couples qui sont mariés et fiers de l'être (!), du moins pour l'instant. :0))

 

Comme nous le disait un des invités quadra, si sa génération a quelque peu boudé le mariage, la génération Y semble au contraire l'apprécier ...

 

2) Les petits mariages, c'est mieux :

 

Honnêtement, les derniers mariages que j'ai fait, c'était un peu l'orgie. L'un avait plus de 100 invités... Entre les cousins éloignés, les grandes-tantes et les amis d'enfance, on ne savait plus où donner de la tête.

Résultat, tu croises littéralement les gens, tu restes toujours avec les mêmes personnes, les mariés tu les aperçois vite fait ( sauf si tu es à leur table, ce qui était mon cas, en l'occurence) et tu passes ton temps à te demander qui est qui en fait ...

 

Ici, 36 personnes, c'était carrément gérable. Les mariés ont pu être disponibles pour chaque invités, tout le monde parlait avec tout le monde et dans un soucis de simplicité, les mariés n'avaient pas voulu faire de plan de table, préférant que chacun s'assoit là où il le souhaitait. ( bon, je suis parfaitement d'accord avec le fait qu'un mariage avec 100 invités nécessite un plan de table, sinon, c'est la galère totale!)

 

Du coup, nous on a atterri à la table des mariés avec mes nouvelles amies connues la veille! ^^

 

Et on s'est bien marré.

 

 

3) Louer une maison pour la réception, c'est The bonne idée :

 

Bon, là, pareil, avec 100 invités ça peut vite devenir compliqué ... mais à 36 c'était parfait.

Même si le jour du mariage, le beau temps n'était pas au rendez-vous ( cependant la pluie s'était arrêtée une fois sortie de la mairie ...) le lendemain, il faisait un soleil de malade qui nous a donné la possibilité de profiter pleinement de la piscine et de l'ensemble de la propriété... Ce qui m'amène à la constatation suivante ...

 

 

4) Les vergers portent bien leur nom :

 

On y trouve des verges. Notamment celle de mon Homme. :0))

 

Oui, nous sommes incorrigibles ... Le lendemain du mariage, les invités sont tour à tour partis dans la matinée et nous sommes restés mon Homme et moi avec les mariés.

 

Du coup, après le repas, pendant qu'eux devaient probablement faire la même chose que nous dans la maison prétextant des affaires à ranger, nous sommes restés seuls au bord de la piscine.

Mon nouveau cramage bronzage fraîchement acquis au bord de la piscine a du émoustiller mon Homme qui m'a proposé une balade dans le verger attenant à la propriété... D'abord réticente ( j'avais peur que l'on nous suprenne) mon Homme a su trouver les gestes mots pour que nous retrouvions finalement à faire des galipettes en bordures de verger cachés par un buisson ... Juste le temps de finir et les jeunes mariés, nous cherchant, nous appelait ...

Comment vous dire que l'on s'est fait grillé en environ 2 secondes, quand la Mariée nous a dit avec un ptit sourire " alors, on visitait le jardin? hin hin hin ! " ... ;-)

 

 

 

25 Mai :

 

 

THE bonne nouvelle of my life : Je suis admise à la formation pour laquelle je postulais !

 

Après envoyé mon dossier d'inscription, j'ai été convoquée à un entretien 2 jours après. Et fin de semaine dernière, j'ai appris que j'avais été acceptée.

 

En septembre, c'est donc la rentrée des classes pour moi, va falloir que je m'achète un nouveau cartable ! :0))

 

Comment vous dire que je suis super heureuse !! Même si ça représente encore quelques mois sans situation financière stable, le jeu en vaut la chandelle.

 

L'année prochaine, à cette époque, je serais en fin de stage, future diplômée et prête à faire mon grand retour par la grande porte, sur le marché du trvail . Eva Is Back ! ( et elle est très contente!)

 

Pour ce qui est de ce que je traîtait   ici , et bien, dans la mesure où ce travail représentait de l'abstrait absolu : quand? comment? combien ? pour combien de temps ? j'ai préféré priorisé quelque chose de concret qui va énormément m'apporter.

 

Finalement ce dilemme se finit bien! :0))

 

Même si ma pote qui m'avait proposé le travail est déçue car apparemment mon CV plaisait à l'équipe et elle comptait le faire lire au boss cette semaine, je lui ai dit ( et elle l'a compris) que je ne pouvais pas refuser une formation dans l'espoir d'un hypothétique poste au sein de sa boîte ... Premier arrivé, premier servi ...

 

 

L'année prochaine, une fois devenue une véritable Amanda Woodward, je leur filerais ma carte s'ils ont besoin de mes services! :0))

 

 

 

 

Et Voilà ...

 

Encore quelques jours en mai et ensuite arrive le mois de juin ( j'ai fais voyance troisième langue! ^^) qui va lui aussi être assez chargé : anniversaires, mariages, naissances ... Pfiouuuu! :0))

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 14:20

 

 

Et oui, ça y'est ... Les petits ont grandi et vont quitter le nid ...

 

Je parle de mes colocs hein, pour ceux qui suivent ...

 

Enfin, donc, il va y avoir du renouvellement .

 

Le premier part ce week-end et le deuxième le mois prochain.

 

Les castings pour trouver les remplaçants s'enchaînent donc depuis plus d'une semaine.

 

 

C'est rigolo d'ailleurs ça, les castings colocs.

 

La personne arrive. On lui fait visiter l'appart' et la chambre qui se libère.

 

Ensuite, on se cale dans le salon et on parle prix , charges, tout ça tout ça ...

 

Ensuite, le plus difficile c'est de faire en sortes de savoir si on a envie de vivre avec cette personne ou pas.

 

Parce qu'il ne suffit pas que l'appart plaise ... En matière de colocation, il faut aussi que ses occupants plaisent.... et vice et versa.

 

Généralement, ceux avec qui t'as pas envie de vivre tu le vois tout de suite ...

 

Le premier qu'on a rencontré, par exemple, mon Homme et moi-même étions unanimement d'accord sur le fait qu'il était hors de question de vivre avec lui.

 

Déjà parce qu'il a 21 ans et c'est bon, on a déjà donné les gamins ...

 

Ensuite, parce que son mode de vie est à l'opposé du nôtre ...

 

Son délire c'est d'avoir une télé géante, qu'il voyait déjà bien dans le salon et trouver quelqu'un qui aurait une deuxième manette pour gamer en folie avec lui ... Comment te dire ...

 

Déjà, chez nous, y'a pas de télé. Mon Homme a ça en horreur. Et moi je me suis habituée à ne plus en avoir. Et j'ai pas envie d'en avoir une. Si je veux regarder quelque chose : l'Internet est là pour moi. Point barre.

 

Ensuite, bien que travaillant dans ce secteur, mon Homme n'est pas spécialement un gamer. Quant à moi : je déteste ça. Si j'en avais rien à foutre de voir mes actuels colocs gamer dans le salon devant leur ordi, rentrer chez moi et tomber sur des gars en train de gamer sur un écran génant (!) au milieu du salon : non merci.

 

En plus, à aucun moment, le mec ne nous a posé de questions sur nous ou nous a parlé de lui , en dehors de ce qu'il possède et du prix que ça lui avait coûté ... On était donc bien en face d'un mec en galère prêt à prendre n'importe quelle piaule, peu importe avec qui .

 

Ce qui n'est pas du tout ce que nous recherchons. On veut quelqu'un avec qui on a des affinités ( pour paraphraser les candidats de la téléréalité ^^) . On va pas partager seulement un appart', on va partager nos vies en fait.

 

Même si quand on vit en coloc, ça ne va dire vivre en totale communauté, y'a toujours un minimum quand même ...

 

 

Bref, lui, on l'a donc éliminé de notre liste sitôt la porte claquée ...

 


 

 

Mais on a déjà trouvé le remplaçant de celui qui part ce week-end.

 

Ce fût notre 4ème visite.

 

Le courant est de suite passé ( candidat idéal : 26 ans, salarié, guitariste à ses heures perdues, drôle et surtout n'étant pas ménageophobe! ). C'est moi qui l'ai reçu seule. Mon Homme ayant zappé le rdv et partant boire des verres avec ses collègues ...

 

On est resté bien 3/4 d'heure à discuter et comme ça se passait très bien, je lui ai proposé de venir avec moi rejoindre mon Homme en terrasse, comme ça il ferait aussi sa connaissance ...

 

Comment dire que l'essayer c'est l'adopter ... Quand je les ai laissés en milieu de soirée pour aller retrouver une copine et sortir de mon côté, j'me suis dit qu'on avait déjà trouvé l'un de nos futur coloc ... Je ne m'étais pas trompée ... En rentrant chez moi vers les 2h30 du mat', je les ai trouvés tous les deux , mon Homme et Le Candidat, en train de dormir sur les canapés ... :0))

 

Le lendemain, au petit-dèj on lui a dit, qu'on le voulait bien en coloc. Tope-là ! Et de un !

 

 

Pour le deuxième à remplacer, comme on a un peu plus de temps, on a vu pas mal de monde. On a déjà un challenger. Une poursuivante. Et on voit encore quelqu'un ce soir.

 

Le challenger, on l'a vu la semaine dernière aussi. Breton, 25 ans, guitariste ( encore), posé et sympa. On a de suite été fan.

 

La poursuivante on l'a reçue hier soir. 26 ans, interne en médecine, sympa.

 

Honnêtement, profil intéressant. Mais j'avais déjà été séduite ( amicalement parlant hein) par le challenger, du coup, je lui portais moins de crédit.

 

Et puis, vu qu'on va pas se mentir sur ce blog, hein. Vous savez bien comme je suis. Cette poursuivante a quelques points négatifs en ce qui me concerne ... Bon déjà : c'est une fille. Et j'ai pas envie d'une autre fille que moi dans cette appart'.

Même si elle n'est ni très belle , ni très moche et qu'elle a un mec ( vivant à Paris), c'est quand même un ptit bémol. ( oui, j'sais j'suis rien qu'une chiante!)

 

Ensuite, bon, c'est un détail, mais ça m'a fait tiquer, dès le début ... Elle vient du Nord, (comme mon Homme) et est venu ici pour le climat ( j'habite pas dans le Sud mais pour une ch'ti forcément c'est toujours plus le sud ...) et la première chose qu'elle nous sort  c'est qu'ici les gens parlent bizarrement et qu'ils se rendent même pas compte qu'ils ont un accent...

 

Ben, en fait, moi j'trouve ça normal. Quand tu vis quelque part, tu te rends pas compte que t'as un accent. L'accent, c'est les autres qui le ressentent. Pas toi . Non ?

 

Ensuite, j'pense que niveau expressions les ch'ti n'ont rien à envier à personne ...

 

Et en plus, moi les gens qui ont un accent et des expression que je ne connais pas, je dis pas qu'ils " parlent bizarre", ça me fait juste sourire ... J'm'en tape.

 

Et donc, j'ai pas forcément envie de vivre avec quelqu'un qui va reprendre chacune de mes expressions et en faire une analyse sociologique ...

 

Parce que moi je suis native d'ici et des expressions locales, j'en ai à la pelle. Mon Homme passe son temps à me le faire remarquer. J'ai pas envie que quelqu'un d'autre le fasse aussi.

 

Si j'ai envie de dire " c'est quelle heure? " au lieu de "quelle heure il est ? ", qu'est-ce ça peut lui foutre ... En plus, faudra qu'elle s'y fasse , tout le monde dit ça ici ! ^^

 

 

Bref, en ce qui me concerne, sa candidature a quelques bémols ... Mais, je n'ai rien contre laisser sa chance au produit ... On verra.

 

 

Et puis ce soir, dernier candidat. Un homme apparemment. On n'en sait pas plus pour le moment . On verra bien ce soir...

 

 

 

En tous les cas, ce turn over va faire du bien. Parce que là ça ne devenait plus possible.

 

Même si à la base c'est des mecs très gentils ( il manquerait plus qu'ils soient méchants ! ^^) ben on avait quand même rien à voir .

 

Et surtout, j'avais besoin de renouveau ....

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
11 mai 2012 5 11 /05 /mai /2012 18:01

 

 

Bon, je ne suis décidément pas régulière sur ce blog. Non, que j'en ai marre ... Mais en fait, truc de ouf : j'ai plein d'autres trucs à faire et surtout je suis complètement crevé.

 

Pour ce qui est des trucs à faire, entre mon travail à l'association qui me prend en fait plus de temps que je ne l'aurais cru, vu que j'en suis à "bosser" de chez moi ( oui, c'est n'importe quoi je sais, mais bon...) , les pseudos- beaux jours qui me font sortir un peu plus, flâner dans les rues tout l'aprem, tout ça tout ça, mon projet de retour à l'emploi, gérer des tonnes de trucs administratifs qui te tombent dessus sans crier gare ... Ben, j'suis un peu à court de temps....

 

 

Pour ce qui est de la fatigue, honnêtement, là, ça commence à devenir problématique. En fait, je n'arrive absolument pas à récupérer.

 

Il y a plusieurs raisons à cela.

 

Déjà, faudrait que je me couche plus tôt . Je sais, c'est d'une logique sans nom. Forcément, moins je dors, plus je suis fatiguée. CQFD.

 

Ensuite, quand je me couche, faudrait que j'arrive à dormir. Là aussi, c'est ubër logique. Le truc c'est qu'en ce moment je dors pas top. Je tourne et retourne, je fais des rêves bizarres, certains sont carrément des cauchemars qui me réveillent dans la nuit. Comme une gosse, je me retrouve assise dans le lit, essouflée, à me demander ce qu'il se passe. Et j'ai souvent du mal à me rendormir après et ça m'énerve. En plus, voir mon Homme dormir comme un bébé à côté m'énerve encore plus... J'aimerais bien avoir son sommeil en ce moment ( les ronflements en moins ...^^)

 

Et puis, les fois où j'arrive à m'endormir comme il faut, ben c'est sans compter sur les autres occupants de mon appart'. Je passe sur mon Homme qui me réveille à coup sûr quand il rentre de soirée plus tard que moi ( ce qui est souvent le cas, ne nous leurrons pas) mais le plus chiant ce sont mes colocs, enfin surtout l'un d'eux qui semble évoluer dans un autre espace temps que le notre.... du moins que le mien ...

 

En gros, il est complètement décalé, depuis qu'il a fini ses partiels, et il passe ses nuits à jouer au poker sur le net, mater des films ou gamer ( VDM) et la journée, il pionce.

 

Du coup, il trouve parfaitement normal de faire claquer des portes entre 2 et 4h du mat', de mettre la musique à fond dans le salon, parler hyper fort dans le couloir, vu qu'il ne semble pas avoir conscience qu'à ces heures là, le commun des mortels voudrait juste dormir paisiblement ...

 

J'me suis bien évervée la dernière fois, du coup, le lendemain, il était tout gentil avec moi...

 

Sauf que hier soir rebelote. La musique en moins,je le conçois, mais toujours les portes qui claquent, les conversations bruyantes et la cerise sur le gâteau, l'un de ses potes qui a gerbé pendant une heure dans les toilettes, porte ouverte ... Ma chambre est juste à côté des toilettes... J'ai failli vomir moi aussi à entendre ça. Et essayer de vous rendormir avec un oreiller coincé sur chaque oreille ... c'est pas pratique, je vous le confirme.

 

En plus, ça tombait super mal, ce matin, je devais me lever super tôt car j'avais un rendez-vous super important, un entretien déterminant pour mon avenir pro.

 

Résultat, j'ai dormi environ 1h30, suis arrivée avec des cernes jusqu'au nez et le teint brouillé. Bon, l'entretien c'est bien passé, mais merde, en rentrant je tenais plus debout, j'ai du faire une sieste. Et encore là, ça m'a pas vraiment aidé car y'avait encore du bruit dans la maison...

 

J'comprend pas, d'habitude il dort toute la journée et moi j'ai la paix !

 

Ce soir, je sors avec des copines, et honnêtement, j'espère tenir au moins jusque minuit et pas faire ma mémé. Fais chier. Pour une fois que je vais aller danser ! ^^

 

Bon, normalement, je ne devrais plus en avoir pour longtemps à supporter ça...

 

On est en plein casting coloc car les deux loulous se barrent ( hourah!) et je vous prie de croire que je vais faire une sélection drastique pour leurs remplaçants ! Nanméo...

 

En attendant, j'espère retrouver le sommeil bientôt. Retrouver du temps et de la motivation et de l'inspiration pour continuer à écrire sur ce blog car je me doute bien  que mes problèmes d'insomnie ne sont pas super passionnant, limite ils doivent vous aider à dormir, vous, veinard(e)s !

 

;-)

 

Partager cet article
Repost0
4 mai 2012 5 04 /05 /mai /2012 12:36

 

 

Oui, bon, la météo actuelle me fait accorder beaucoup moins de crédit au dicton. Présentement aujourd'hui, il fait un temps superbe .. mais y'a deux jours il pleuvait encore des cordes ... Je ne sais plus à quel saint ( de glace?) me vouer...

 

 

Et oui. Je sais. Ca fait un bail. Depuis mon dernier article.

 

 

Non. J'ai pas pris 2 semaines de vacances. Quoique.

 

 

C'est le mois de Mai quoi. J'vous apprends rien.

 

 

Les ponts, les semaines riquiqui, tout ça tout ça.

 

 

Les envies de grand air ...

 

 

Bref, tout ça pour dire, qu'à peine revenue de mon périple en Normandie et dans la Capitale ( génial d'ailleurs) , fiouut! Le week-end dernier, direction la Ville Rose et sa campagne environnante, chez des amis.

 

Le genre d'amis cool qui ont une maison à la campagne dans le sud-ouest de la France. ^^

 

 

On va dire qu'on a été plutôt chanceux et que Météo France nous a une nouvelle fois prouvé son incompétence à prédire la météo plus de 3h à l'avance : le week-end fût plutôt ensoleillé, sauf de la pluie le samedi soir, mais à minuit on s'en bat les reins ... et un bestoof de soleil le 1er mai toute la journée. ( comme partout en France, apparemment)

 

 

Si je devais résumer ce week-end en deux mots : délicieusement épuisant !

 

Marcher dans la campagne, se coucher à pas d'heure à force de refaire le monde autour d'infinies discussions, visites en tout genre ...

 

 

Après m'être pris pour une astronaute en visitant une réplique de la station MIR à la Cité de l'Espace, j'ai définitivement compris que je n'étais vraiment pas prête pour avoir des enfants. C'est bien simple : je ne les supporte pas. Quand, ils sont bébés passent encore, mais vers les 7-8 ans c'est tout bonnement insupportable.

 

(Alors, bon, désolée pour les parents qui lisent mon blog : je n'ai rien contre les enfants, c'est juste que la Grâce ne m'a pas encore touchée pour les supporter...)

 

Bref. En ce week-end prolongé, la Cité de l'Espace était bondée de ces petits être bruyants. Comme c'est souvent le cas dans tous les musées ou autres lieux de culture dans le monde, l'ambiance est radicalement différente quand il y a des enfants.

 

En effet, comment se concentrer, apprécier les choses quand des petits rigolos crient, courrent, pleurent, touchent à tout autour de vous, sans que les parents ne fassent quoique ce soit bien évidemment... (en fait, c'est là où le bât blesse)

 

Forte de ce constat, j'ai alors suggéré l'idée à mon Homme qu'il faudrait instituer des jours de visites réservés aux familles et d'autres ou ce n'est pas le cas.(Il m'a rit au nez ...)

 

Alors effectivement, il y a des jours que l'on peut déjà éviter, comme le mercredi ou le samedi aprem mais force m'est de constater qu'en fait ça ne veut rien dire ... J'me suis fait un musée une fois, un mercredi aprem et j'ai été peinarde ...

 

Bref, là, nous étions lundi, les écoles du coin devaient sûrement faire le pont ( où les parents devaient le faire et ont fait faire l'école buissonnière à leur progéniture ...^^) et c'était blindé de gosses...

 

Et franchement, je veux bien que l'orientation de la Cité de l'Espace soit quelque chose de ludique, mais je pense que l'on peut s'amuser sans hurler, courir et bousculer les gens ... Enfin, moi en tout cas, c'est comme ça que l'on m'a éduquée et je le vis très bien aujourd'hui encore ...

 

Bon, on est quand même sortis vivants de cette visite mais perso j'avais une méga migraine ...

 

Voilà, fin de la digression sur les gosses, je ne veux pas déclencher l'ire de parents sur ce blog ... :0))


 

Le retour à la réalité suite à ce week-end champêtre ne fût pas vraiment facile. J'avais pris l'habitude me faire réveiller par les oiseaux et de siroter mon thé matinal au soleil, regardant les Pyrennées avec mes maxi-sunnies ...

 

Du coup, le réveil par le portable, le croissant du coin de la rue mangé en marchant jusqu'à la station de métro  et me retrouvé entassée avec le peuple ça a été plutôt dur ...

 

Surtout qu'en ce moment dans l'assoc' où je bosse ( ah d'ailleurs, je ne vous ai pas encore parlé ... à voir ..) c'est pas la joie... On se croirait dans Dallas, ton univers impitoyableee-euh ...

 

Comme quoi, même dans une structure comme une association humanitaire à grande échelle, les gens se savent pas travailler sans se tirer dans les pâtes, casser du sucre sur le dos des absents et faire des coups en douce ... c'est nul.

 

Je suis un peu déçue je vous avoue mais bon, c'est comme ça on ne changera pas la nature humaine ...

 

Comme on ne changera pas les hommes ...  Ca va pas fort en ce moment avec mon compagnon et même si je sais que j'ai des torts, j'aimerais qu'il reconnaisse les siens ... Ce qu'il ne fait bien évidemment absolument pas ...

 

Mais bon, on va rester sur une note gaie hein, j'vais pas plomber l'ambiance alors on en reste à la ligne directrice : en Mai, fais ce que tu peux ... et qui vivra verra ...

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 13:51

 

 

Et sinon, là je me prend une semaine de break. Ouais des vacances... c'est pas parce qu'on est poleuse que l'on a pas le droit aux vacances !

 

Je respire le bon air de la Normandie avant de faire un crochet par la Capitale...

 

Retour dimanche pour aller faire mon devoir de citoyenne ... quoique celui-ci me laisse dans l'expectative la plus totale... 

 

Et puis, nous avons eu notre 250ème commentaire ... comme le veut la règle suprême de ce blog, tous les 50 commentaires, celui qui le poste à le droit de me choisir un sujet pour un prochain article ...

 

Cette fois, l'heureux élu ( ou pas!) est  Yemmip . J'en tremble déjà ! :0))

 

Cher ami, à toi donc de me désigner un sujet d'article ... Petite précision, ce sujet ne peut pas être des photos de moi en bas. :0))

 

Ceci étant dit, libre à toi et à ton imagination...

Partager cet article
Repost0
13 avril 2012 5 13 /04 /avril /2012 10:44

 

 

 

 

 

Au tout début que Facebook a commencé à sévir en France, honnêtement, je n'étais même pas au courant .

 

Et puis, on a commencé à en parler, des gens de ma connaissance s'y sont mis.

 

Puis des amis proches aussi et ils ont essayé de m'évangéliser à cette nouvelle ère 2.0 .

 

J'ai d'abord été réticente et pis mue par tout cet élan panurgesque, j'ai cédé à l'appel des sirènes de l'Internet .


 

Au début, je n'y allais que rarement. Je ne comprenais pas grand chose à vrai dire et ça me passait un peu au-dessus .  J'ai du mettre un jour à mettre une photo de profil, une semaine à poster un statut et plusieurs mois à comprendre ce qu'était un poke.


 

Et puis de fil en aiguille, je me suis prise au jeu . Surtout parce que je trouvais que c'était un moyen fabuleux de partager les musiques que j'aime, les articles de presse, les évènements avec le plus grand nombre de ceux qui m'étaient proches.

 

 

Et puis aussi de garder le contact, donner et recevoir des nouvelles de ceux qui sont loin.

 

Beaucoup de mes amis à l'époque se sont expatriés, moi même j'ai beaucoup voyagé et poster mes photos sur Facebook ou balancer un statut, me semblait plus pratique que d'organiser des séances de visionnage collectives ou d'envoyer 15 mails pour dire que j'étais bien arrivée. ( les mails étaient pour ceux qui n'étaient pas sur Facebook , dont ma mère . ^^)


 

Et puis ... et puis , j'ai commencé à prendre de la distance par rapport à ce réseau social .

 

J'en avais marre de lire des choses dont je n'avais absolument rien à foutre tous les matins sur ma page d'accueil ( " Manon se met sur le pot" , " Ouf, c'est vendredi" , " Ce soir, je regarde Joséphine Ange Gardien" ...).


 

J'ai fait le tri dans mes contacts, masqués ceux qui me polluaient, confidentialisés au possible mon profil et mes photos, pour que seuls ceux que je voulais, vois ce que je voulais. Et je ne montrais que ce que je voulais bien qui soit vu. Du coup, je montrais de moins de moins ... Et je montre toujours de moins en moins.

 

Je ne poste quasiment plus. Une ptite musique de temps. Un article. Vite fait .

 

 

Le côté " 3615 code Ma Vie" ne m'intérresse plus .

 

 

Même quand j'étais active sur Facebook, je restais toujours évasive sur ma vie privée stricto sensu. Je n'ai pas mis que j'étais en couple ( on s'en fout), il n'y a pas de photos de mon Homme et moi ( mes vrais potes le connaissent) et je ne raconte pas les sorties que l'on fait ou autres choses de couple. C'est ma bulle privée. Point barre.

 

 

Il n'en est pas de même pour certains de mes contacts, qui, non contents de narrer leur trépidante vie sur l'Internet, en profite, dans leur grande mansuétude, pour raconter celle des autres ... La mienne et celle de mon Homme en l'occurence.


 

Au début, c'était sur des photos de-ci , de-là ... Ensuite des messages sur mon mur ( mon Homme n'est pas sur Facebook) , partant d'un bonne intention certes, mais informant, finalement, tous mes contacts que nous partions en week-end à tel endroit, avec telles personnes, gnagnagna ...

 

 

Et puis, le coup de grâce ce week-end....


 

Ce week-end de Pâques ne s'est pas particulièrement bien passé.


 

Mon Homme avait prêté sa voiture à un couple d'amis. Ceux-ci, depuis qu'ils ont leur petite fille, empruntent régulièrement ma voiture ou celle de l'Homme pour se déplacer tous les 3, leur propre véhicule ne possédant que 2 places.

 

Cette fois-ci ce fût celle de mon Homme, la mienne étant à plat d'une roue et je n'ai pas encore trouvé le temps ( et l'argent ) de la changer.

 

 

Bref, Ils prennent la voiture pour partir en week-end à la campagne le dimanche matin. Notre pote choisi finalement de rentrer le dimanche soir, prétextant du boulot à faire vu qu'il bosse en freelance ( version officieuse : ses beaux-parents lui tapent sur les nerfs ...) .


 

Il reprend donc la route,seul, le dimanche en fin de journée. Il m'appelle pour m'en informer et savoir s'il peut passer à la maison en rentrant. Je lui répond que nous avons prévu d'aller au ciné donc on se verrait le lendemain.

 

 

1/4 d'heure plus tard, je vois qu'il m'a laissé un message sur mon portable, j'me dis qu'il est long à la détente et un peu relou quand même.


 

J'écoute tout de même le message ...

 

 

En décousu, je perçois les mots : "mauvaise nouvelle" , " fossé", rocher", " grosse voiture", "gros dégâts" ...

 

Je raccroche et regarde mon Homme, en lui disant que je crois qu'il y a un problème avec sa voiture.

 

Je rappelle mon pote, lui demande si c'est une blague, s'il est blessé . Deux fois "non" .

 

Je lui passe alors mon Homme et à sa tête déconfite, je comprend : notre pote venait de lui éclater sa caisse contre un rocher.


 

Dépassement dangereux, complètement en tort, il a tapé la voiture d'en face, puis un rocher , pour finir dans un fossé ...


 

Heureusement pas de blessés, ni d'un côté, ni de l'autre ( un miracle quand on a ensuite vu les photos de l'accident) ...

 

 

Du coup, après avoir contacté l'assistance pour remorquer la voiture moribonde, on est quand même allé au ciné, histoire de penser à autre chose .

 

Et de toutes façons, en plein week-end de jour férié, on pouvait pas faire grand chose.

 

 

Et puis le lundi, j'me met vite fait sur Facebook, histoire de me changer les idées.


 

Et là je tombe sur le statut de la fille du couple, narrant les exploits de son mec avec la voiture de mon Homme. J'en parle à mon Homme, qui fait une drôle de tête . Facebook est une grande inconnue pour lui mais surtout il n'en pense pas du bien.

 

Moi je vois rouge, surtout avec les 18 commentaires annexes de potes qui la plaignent, que patati et patata ...

 

Je me retiens. Vraiment. Parce que ce qui m'énerve le plus, c'est que dit comme elle le disait, son homme était absolument innocent vis à vis des évènements ...

 

Au même moment, une de mes amies, ayant vu ce statut, m'envoit un texto pour s'inquiéter de ce qui allait se passer pour nous quand même, vis à vis de l'assurance.

 

Je lui répond que c'est encore flou mais ce qui m'énerve le plus c'est que le pote était complètement en tort et que ça, comme par hasard, ça n'apparait pas sur Facebook.

 

Parce que bon, quite à raconter ta vie et du coup la vie des gens, ben dis la vérité quoi.

 

Du coup, intervention subtile de ma pote, en disant qu'on avait tous du passer un sale moment et que le mec en face ne devait pas savoir conduire ( pour info, en face, c'était une grosse voiture de sport, le genre qui vaut 100000€, gloups, heureusement qu'il y a les assurances) . Parce que sur les 18 commentaires, aucun n'avait demandé les circonstances de l'accident.

 

Vérité rétablie . Du coup, les commentaires se sont calmés. Etrangement. La victime est devenu coupable. Justice était faite.

 

 

Vous pouvez certainement sentir une légère rancoeur dans mon récit et je n'ai pas honte de dire que c'est vrai. J'ai grave les boules. Même si c'est pas ma caisse et que c'est qu'une caisse, que du matériel, ben oui ça fout les boules.

 

Parce que déjà ce genre de conneries tu les fais pas avec TA caisse, alors va pas les faire avec une caisse qui n'est pas à toi.

 

 

Et même si je sais qu'ils sont pas fiers parce que ça va leur coûter bonbon ( l'assurance de mon Homme rembourse la voiture de l'autre conducteur, mais la caisse de mon Homme étant irréparable, notre pote va devoir le dédommager selon l'argus et les réparations faites il y a peu + le super malus que vient de se prendre mon Homme ...), je trouve que ce genre de trucs n'aurait pas du atterrir sur Facebook.


 

Comme leurs jeux de mots pourris sur la voiture d'en face. Ce n'est pas drôle. En tout cas, ça ne fait rire ni mon Homme, ni moi.

 

On ne s'est pas embrouillé, loin de là mais disons, qu'a leur place je ne l'aurais pas ramené.

 

D'ailleurs, je suis sûre que si la situation était inversée, il l'aurait beaucoup plus mal pris.

 

 

Et en tout cas, moi, je ne me serais jamais permis de le raconter sur Facebook ... Encore moins si j'étais en tort ...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
4 avril 2012 3 04 /04 /avril /2012 14:20

 

 

 

Parlez-vous le "Djeuns" ? Non mais c'est important. Que même.

 

Vous savez tous ce qu'est le "Djeuns" ?  Vous savez ce langage qui vous fait prendre 15 ans d'un coup, vous fait vous sentir obsolète et surtout fait que vous ne comprenez pas vraiment le propos de votre interlocuteur, ce qui est le plus embarrassant.

 

Vivant en   coloc , et de surcroît avec des colocs ayant entre 20 et 21 ans (dur)  il est assez fréquent que je subisse entende ce type de langage.

 

Alors, la plupart du temps, ça va encore, j'arrive à suivre. Ils ne font quand même pas tout le temps des phrases remplies de locutions en "Djeuns".

 

Sauf quand les jeunes rencontrent d'autres jeunes et alors là c'est profusion d'expressions incompréhensibles en langue "Djeuns" .

 

Genre hier soir.

 

Au hasard.

 

L'un de mes colocs avaient invités quelques amis à passer la soirée à la maison. Ce "quelques" s'est rapidement transformés en " beaucoup", les gens s'étant donnés le mot . Genre, il reçoit un appel sur son portable et je l'entend dire " ah bon, y'a une soirée chez moi ?" :0))

 

Bref, y'avait du jeune dans mon salon quoi. Et du coup, j'en ai profité pour prendre des cours accélérés de "Djeuns".

 

Voici quelques expressions choisies,  avec une tentative de traduction effectuée par votre serviteuse :

 

 

"C'est frais" :  C'est quelque chose de bien, qui passe bien, qui est agréable.

 

 

- " C'est fat" : C'est quelque chose qui envoit  du " lourd".  Ca peut correspondre à " c'est énorme" . Fat = gros en anglais, ça doit venir de là ...

 

 

- " C'est parfait" : C'est quelque chose qui est donc parfait dans le sens où tout se passe bien, c'était ce que l'on attendait, tout est idyllique ...

 

 

- " cimer" : Merci.

 

 

- " Je vais le DL" : Je vais le télécharger.

 

 

- " Tu veux quelle track?" : Tu veux écouter quelle chanson ?

 

 

- " ça fout trop le seum" : ça donne le cafard, ça fout la mort ...

 

 

- " Des barres" : ce peut-être des barres de rire, dans le sens où c'est le fou rire. Ou alors utilisé comme superlatif comme dans " des barres la honte"  = j'ai eu grave la honte...

 

 

- " ça vend du gras" : ( j'avoue que celle-là m'a laissé un moment circonspecte...) Quelque chose de bien. Partant du postulat que "le gras, c'est la vie" , on peut expliquer cette expression comme exprimant un sentiment de joie envers quelque chose, quelqu'un, quelqu'évènement ... A rapprocher de l'expression " c'est fat" .

 

- " c'est easy" : C'est plutôt facile ou comme dans l'expression " non mais la route trop easy" = j'ai trouvé mon chemin aisément...

 

 

 

 

Et j'en passe à des meilleures ( ou pas) , j'en ai certainement oubliées mais Cointreau n'en faut ( ^^), la fatigue intellectuelle me guette ...Je vais donc de ce pas me replonger dans mon Umberto Eco, dans un autre genre ... :0))

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Pour Me Présenter ...

  • : Le blog de evalabrunette
  • : Les petits tracas et grands bonheurs (et inversement) d'une Brunette bien dans ses baskets (enfin, qui fait tout pour ! )
  • Contact

Pour m'écrire ...

evalabrunette@gmail.com

Pour me retrouver ...

Suivez-moi sur Hellocoton

Pour fouiner dans ma bibliothèque ...

Mes Lectures De L'internet ...